Les vaches aiment parfois la solitude

Photo:

Photo : Alain Fournier

Les vaches laitières sont des animaux grégaires qui aiment vivre en groupe sans une organisation sociale particulière. Cependant, au pâturage, elles aiment s’isoler du groupe quelques heures avant le vêlage. L’isolation du groupe est également observée chez les animaux malades.

Dans cette étude réalisée sur la ferme de recherche de l’Université de Colombie-Britannique, les chercheurs ont voulu savoir si les animaux exprimaient ces deux comportements.

Pour réaliser cette expérience, un groupe de 39 vaches à moins de huit heures du vêlage ont été déplacées dans des enclos de maternité de 3 m de largeur par 4,5 m de longueur recouverts de contreplaqué ou non recouverts. Dans l’enclos recouvert de contreplaqué, un lieu isolé sans fenêtre a été aménagé ainsi qu’un lieu avec fenêtre lui permettant de voir les autres vaches.

Les vaches dans l’enclos non recouvert de contreplaqué ont vêlé des deux côtés de la stalle sans préférence particulière pour un côté. Par contre, dans les stalles recouvertes les vaches ont préféré, dans 79 % des cas, vêler dans la section qui les isolait du reste du groupe une heure avant et après le vêlage.

Ce comportement a également été observé pour un groupe de neuf vaches dont la température était élevée après le vêlage et qui démontrait des signes cliniques d’une infection.

Ainsi, les vaches malades passaient plus de temps dans la partie de l’enclos qui les isolait du groupe que la section sans contreplaqué comparativement aux vaches non malades. Ces résultats laissent à penser qu’il pourrait être pertinent de concevoir des enclos de maternité ou des enclos-hôpitaux permettant aux vaches de s’isoler du reste du groupe.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Le Bulletin des agriculteurs's recent articles

Commentaires