Nouvelle approche contre la douleur en médecine vétérinaire

Une équipe française de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) dirigée par Raphaël Gatteo propose une nouvelle approche pour aborder la douleur chez les animaux d’élevage, celle des 3 S pour Supprimer, Substituer et Soulager (Supress, Substitute and Soothe). L’idée a été empruntée aux 3 R de la recherche : Remplacer, Réduire et Raffiner (Replace, Reduce and Refine). Voici ce que ces 3 S signifient.

Supprimer : La première solution est de supprimer toute source de douleur qui n’apporte aucun avantage pour les animaux ou les producteurs, ainsi que toute source de douleur dont les avantages sont largement surpassés par les effets négatifs. Un exemple est la taille des queues des vaches. La sélection génétique peut aussi permettre de supprimer la douleur, par exemple, en sélectionnant les animaux pour de meilleurs pieds et membres.

Substituer : La deuxième solution est de substituer une technique douloureuse par une méthode moins douloureuse. Par exemple, lorsqu’inévitable, l’écornage en très bas âge est meilleur. Les systèmes de contention et de régie doivent être choisis pour réduire le risque de blessures et d’ecchymoses.

Soulager : Finalement, lorsque la douleur est inévitable, en raison des procédures mises en place, comme l’écornage ou la castration, ou en raison de pathologies, comme des blessures aux pieds, des traitements doivent être utilisés pour réduire la douleur. La durée de la douleur doit alors être prise en compte.

Source : PubMed

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires