Objectif : bien-être des vaches laitières

La longueur de la stalle et la quantité de litière épandue au sol font une différence pour améliorer le confort

La qualité du logement joue un rôle important dans le bien-être des vaches. Qu’est-ce qui peut se modifier assez facilement pour augmenter leur confort dans l’étable? La longueur de la stalle et la quantité de litière épandue au sol. Ajouter des garde-litière facilite aussi le maintien d’une couche de bonne épaisseur. C’est ce que révèle une nouvelle étude de la Chaire industrielle sur la vie durable des bovins laitiers.

À la ferme de recherche du campus Macdonald de l’Université McGill, les étudiants ont recueilli des données sur les vaches dans les stalles. Ils ont notamment observé la durée de leurs périodes de repos, leur comportement de lever et de coucher ainsi que la prévalence des blessures aux jarrets. Au total, ils ont examiné 24 animaux pendant deux périodes de six semaines.

Stalle plus longue, repos plus long

L’équipe de recherche a comparé le comportement des vaches dans deux groupes : les premières étaient logées dans une stalle de 188 cm de long, les secondes ne disposaient que de 178 cm. À titre comparatif, la recommandation actuelle est de 183 cm. Dans les deux cas, le sol était recouvert par un peu plus de 7 cm (3 po) de litière. Les vaches qui séjournaient dans les stalles plus longues restaient près d’une heure de plus couchées que celles gardées dans les plus courtes.

Plus de litière, moins de blessures

Pour tous les traitements confondus, les vaches qui ont reposé dans plus de 7 cm de paille durant les 12 semaines du projet ont démontré une nette amélioration de leur état de santé par rapport aux blessures. Plusieurs de ces améliorations s’observaient même après seulement trois semaines, notamment les blessures aux jarrets.

En conclusion, procurer aux vaches des stalles plus confortables a des effets bénéfiques. Accroître l’épaisseur de la litière est très certainement la pratique la plus « payante » à cet égard. Par contre, ajouter des quantités importantes de litière doit s’accompagner d’une gestion soignée pour garder les stalles sèches et une bonne ventilation de l’étable. Ces nouveaux résultats confirment néanmoins qu’il est possible d’améliorer le confort de la stalle à travers de petites adaptations. Ils pourraient inciter un plus grand nombre d’exploitants à emboîter le pas afin de procurer un plus grand bien-être aux vaches.

Source : Novalait

 

 

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires