Reproduction des vaches : choisir la diversité génétique

Pour améliorer la santé et la fertilité des vaches à naître, il serait souhaitable de viser une diversification génétique du troupeau

Grâce à un outil génétique innovant, les producteurs pourront bientôt sélectionner le taureau idéal pour inséminer chaque vache en favorisant la plus grande diversité génétique pour les caractères de santé et fertilité des jeunes têtes de leur cheptel.

Pour un producteur laitier, il est capital de gérer la reproduction du troupeau de façon à obtenir des vaches à la fois productives, saines et fertiles. Malheureusement, c’est plutôt compliqué avec les méthodes traditionnelles de sélection génétique qui favorisent l’homogénéité. En effet, comparativement à la productivité, les caractères de santé et de fertilité démontrent une faible héritabilité. La probabilité est donc plus mince que les animaux transmettent ces traits à leur progéniture.

Articles connexes

Il est aussi connu qu’un appauvrissement de la diversité génétique peut avoir des impacts négatifs sur la santé et les capacités reproductives des animaux. C’est pourquoi chez l’humain, les mariages entre cousins ne sont pas recommandés! Pour améliorer la santé et la fertilité des vaches à naître, il serait souhaitable de viser plutôt une diversification génétique du troupeau.

Match parfait pour bovins laitiers

Imaginez une application qui vous proposerait le match parfait entre votre vache et la liste de taureaux disponibles pour insémination artificielle. C’est ce que propose un outil développé par une équipe de l’Université Laval. Basé sur la génétique des individus, NovaMatch propose des accouplements favorisant la santé et la fertilité de la progéniture. L’outil vise ainsi à diminuer le nombre de réformes dues aux maladies et à l’infertilité, principales raisons d’élimination des vaches dans les fermes laitières.

L’équipe a d’abord dressé le profil génétique de 200 taureaux. Elle a identifié les régions génomiques associées aux caractères de santé et de fertilité à l’aide de l’information connue dans la littérature. Ensuite, elle a attribué à chaque taureau un score de diversité génétique associé à ces variations. Plus élevé était le pourcentage d’hétérozygotie du taureau, plus grande sa diversité, et plus haut son score.

Preuve de concept pour outil innovant

Ensuite, l’équipe a cherché ces mêmes variations génétiques chez 1000 vaches laitières. Celles qui n’avaient jamais eu besoin de l’intervention d’un vétérinaire ont été classées « en santé » et « malades » si elles y avaient eu recours au moins une fois dans leur vie. Les vaches du premier groupe affichaient un plus haut score de diversité. Cette analyse a donc confirmé l’importance de la diversification de ces régions génomiques.

L’outil de reproduction personnalisé proposera une liste de taureaux qui démontrent la meilleure complémentarité pour une vache donnée selon les variations génétiques. L’animal susceptible d’engendrer la progéniture possédant la plus grande diversité génétique figurera tout en haut de la liste. L’outil sert actuellement de preuve de concept. La prochaine étape consistera à valider le prototype sur un plus grand nombre de vaches et taureaux différents dans le contexte québécois.

À terme, NovaMatch viendra s’ajouter à la trousse d’outils génétiques mise à la disposition des producteurs afin de maximiser la rentabilité de leur troupeau par la reproduction, en obtenant des vaches plus robustes et fécondes.

 

 

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires