Solution au virus Y de la pomme de terre

Utilisée pour supprimer certains insectes qui affectent les arbres fruitiers, l’Huile 70 Supérieure vient d’être homologuée dans la pomme de terre pour lutter contre le virus Y.

Selon René Gingras, directeur des ventes pour le Québec chez UAP, l’entreprise qui distribue le produit, il faut pulvériser l’Huile à intervalles d’une semaine, et ce, pendant un maximum de dix semaines pour venir à bout d’une infection. L’Huile 70 Supérieure doit être appliquée à un taux de dilution de 1 % v/v, soit 10 litres de produit par 1000 litres d’eau.

« Les pucerons sont les agents de transmission du virus Y de la pomme de terre, explique-t-il. L’Huile 70 Supérieure freine la propagation de cette maladie en empêchant le puceron d’entrer en contact étroit avec la plante, par la formation d’une pellicule huileuse à la surface foliaire, et sa pénétration dans les espaces intercellulaires de la feuille. »

L’infection de la pomme de terre par le virus Y peut causer des dégâts sérieux à la récolte. Le symptôme le plus courant est la baisse de la production et le plus sévère l’apparition de taches annulaires nécrotiques dans les tubercules. Ceux-ci rendent la récolte invendable.

à propos de l'auteur

Journaliste et rédactrice en chef adjointe

Marie-Claude Poulin

Marie-Claude Poulin est journaliste et rédactrice en chef adjointe au Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Marie-Claude Poulin

Commentaires