Kubota met la main sur Kverneland

L’équipementier norvégien Kverneland passe aux mains de Kubota, au terme d’une surenchère qui a opposé ce géant japonais à CNH et au groupe chinois Cherry.

Quelques jours après que CNH ait fait une offre (9,5 couronnes norvégiennes par action) supérieure à l’offre initiale de Kubota (8,5 couronnes par action), c’est finalement un prix de 10,5 couronnes par action qui sera payé par Kubota. Le principal actionnaire de Kverneland, Jens Ulltveit Moe, a choisi de vendre directement à Kubota les 31,8 % du capital qu’il possédait, mettant fin aux hostilités.

Kubota pourra donc étendre son marché. Malgré une position enviable en Amérique du Nord, Kubota a encore du potentiel à développer en Europe et y réalise déjà des gains importants dans le marché des tracteurs compacts et utilitaires.

En élargissant sa gamme avec la multitude de produits fabriqués par le groupe Kverneland, Kubota se positionne comme un joueur plus important. C’est un autre pas dans la consolidation des marques d’équipements agricoles qui s’observe à l’échelle mondiale. La marque orange a affirmé vouloir maintenir le groupe Kverneland dans sa forme actuelle. Après des années difficiles, Kverneland s’est récemment restructuré et a retrouvé le chemin de la rentabilité.

La gamme de produits de Kverneland comprend des équipements de travail de sol (charrue, cultivateur, herses), de semis, de pulvérisation et de récolte de fourrages. Ses usines sont dispersées partout en Europe. Kverneland est aussi un des rares manufacturiers agricoles à développer toutes ses composantes électroniques. Dans son centre de mécatronique situé aux Pays-Bas, la moitié de la cinquantaine d’employés est dédiée à la recherche et au développement. On y fabrique entre autres le terminal universel Isobus, IsoMatch Tellus de Kverneland, et tous les autres systèmes de contrôle des équipements du groupe.

Une autre des expertises du groupe dont bénéficiera Kubota se trouve dans le traitement thermique de l’acier. En partenariat avec ses fournisseurs, Kverneland produit un acier aux spécifications très précises pour les pièces de charrues, les dents de cultivateurs ou les pointes de chargeur à balles reconnus pour leur dureté et durabilité.

 

 

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires