AgriRÉCUP affiche les résultats de ses programmes environnementaux de collecte des déchets agricoles

AgriRÉCUP a publié son Rapport annuel 2019. Il démontre que les producteurs agricoles canadiens renforcent leur engagement envers leurs terres, l’eau et l’air. Les producteurs rapportent leurs déchets de plastiques agricoles comme les contenants de pesticides et de fertilisants, de même que les sacs-silos à grains.

Dans son Rapport annuel 2019, AgriRÉCUP révèle les résultats de ses cinq programmes permanents de collecte (contenants en plastique de 23 litres et moins, pour pesticides et fertilisants à usage unique, contenants et réservoirs non consignés de pesticides en vrac, sacs-silos à grains, pesticides et médicaments pour bétail et chevaux [non utiles et/ou périmés], de même que les sacs vides [pesticides et semences dans l’est du Canada].

À la grandeur du Canada, dans le cadre de son plus grand programme collecte [bidons de 23 litres et moins pour pesticides et fertilisants], les agriculteurs ont rapporté près de 5,5 millions de contenants en 2019. Cela porte le total à 131,5 millions de bidons rapportés depuis le début du programme voilà 30 ans.

Placés bout à bout, ces contenants couvriraient trois fois la distance entre Saint-Jean Terre-Neuve et Victoria en Colombie-Britannique. Les contenants en plastique sont recyclés en de nouveaux produits comme du drain agricole.

Le programme de collecte des barils et des réservoirs de vrac non consignés gagne en importance d’année en année. Leur volume varie de 23 à 1000 litres. Ils deviennent un format plus populaire pour livrer les pesticides et les fertilisants à la ferme. En 2019, la collecte de 55 400 de ces contenants vides représente une augmentation de 25 % par rapport au volume collecté en 2018. Dans l’est du Canada, la collecte des sacs vides [semences, pesticides, fertilisants] a progressé de 17 % contre celle de 2018. Au total, les partenaires d’AgriRÉCUP ont collecté plus de 429 000 kilogrammes de plastique. Le Québec en inscrit plus de la moitié. Dans cette province, la collecte 2019 affiche 282 500 kilogrammes contre 194 000 en 2018. La collecte de ces sacs [semences, pesticides, fertilisants] permet de les éliminer d’une façon sécuritaire pour l’environnement.

La Saskatchewan compte un programme provincial réglementé de recyclage des sacs-silos à grains. En 2019, la collecte de 2256 tonnes de sacs-silos à grains pour les recycler témoigne d’un progrès de 44 % par rapport au volume de 2018. Au Manitoba, le projet pilote de collecte [sacs-silos à grains, enrubannage pour balles et ensilages, ficelle] a permis de récupérer 51 tonnes contre 34 en 2018.

Le programme de collecte des pesticides et des médicaments [santé animale] périmés témoigne de l’engagement d’AgriRÉCUP d’aider les producteurs à gérer ces produits de façon responsable. Ce programme est au cœur de l’engagement d’AgriRÉCUP. Mené en partenariat avec l’Institut canadien de la santé animale, ce programme fournit un service essentiel aux producteurs agricoles. Ce service gratuit leur permet d’apporter aux sites de collecte d’AgriRÉCUP les pesticides non utiles, périmés, de même que les médicaments [bétail et chevaux]. Par la suite, un transporteur certifié en transport de déchets dangereux les apporte à un site spécialisé où ils sont éliminés de façon sécuritaire. La collecte se tient tous les trois ans, en rotation, dans différentes régions partout au Canada. En 2019, les agriculteurs de la Colombie-Britannique, de la région de la Rivière de la Paix, du nord de l’Alberta, du Manitoba, de l’Ontario et ceux de Terre-Neuve ont rapporté plus 214 000 kilogrammes de pesticides non utiles et 5840 kilogrammes de médicaments périmés pour animaux. Ces médicaments ont été éliminés de façon sécuritaire.

Directeur général d’AgriRÉCUP, Barry Friesen précise : «Bien que les produits en plastique comme les sacs-silos à grains, les bidons et réservoirs constituent des outils essentiels sur les fermes canadiennes, ils deviennent des déchets une fois que les producteurs en ont utilisé le contenu. Financés par l’industrie phytosanitaire, les programmes d’AgriRÉCUP offrent aux producteurs agricoles des alternatives pour gérer ces déchets inorganiques. Cela les aide à protéger leurs terres pour les générations actuelles et futures.» Il ajoute : «Nous visons à élargir nos programmes pour offrir aux agriculteurs une façon commode, efficace, sécuritaire et durable d’un point de vue environnemental pour gérer les déchets agricoles sur leur ferme.»

Commentaires