Des études additionnelles confirment l’efficacité du vaccin anti-E. coli

Belleville (Ontario), 14 mars 2005 – Bioniche Life Sciences Inc., société de recherche biopharmaceutique canadienne axée sur la technologie, a annoncé que les trois plus récentes études de l’Université du Nebraska, menées en parc d’engraissement sur le vaccin bovin anti-E. coli 0157:H7, ont donné des résultats positifs.

Dans une étude, où les bêtes ont reçu trois doses de vaccin, 73 % moinsd’animaux présentaient des bactéries E. coli 0157:H7 détectables dans leursselles. Une autre étude de trois doses visait à analyser la colonisation dansla jonction rectale terminale du boeuf, lieu connu de colonisation et dereproduction de la bactérie. Après vaccination, 97 % moins de bêteshébergeaient une colonisation bactérienne détectable. Une troisième étude,mettant en jeu 19 parcs d’engraissement et 21 691 animaux, a démontrél’efficacité du vaccin dans les installations commerciales. Dans cette étude,les animaux vaccinés ont été moins susceptibles, dans une proportion de 75 %,d’héberger une colonie bactérienne détectable.

« Les études ont été menées au Nebraska au cours des étés 2003 et 2004 », adéclaré Rodney Moxley, professeur et directeur intérimaire du département dessciences vétérinaires et biomédicales de l’Université du Nebraska, à Lincoln.« Nous en sommes à la troisième année de données obtenues par des essaiscliniques sur ce vaccin et nous observons constamment des résultatssatisfaisants au chapitre de son efficacité dans les parcs d’engraissement oùE. coli est en prévalence. » Les plus récents résultats des études del’Université du Nebraska seront publiés dans une revue approuvée par les pairsplus tard dans l’année.

Bioniche est le partenaire responsable de la commercialisation dans unealliance stratégique avec l’Université de la Colombie-Britannique, la Vaccine& Infectious Disease Organization de l’Université de la Saskatchewan,l’Université du Nebraska, Partenariat technologique Canada et l’AlbertaResearch Council.

« La constance des résultats relatifs à l’efficacité des études del’Université du Nebraska nous donne confiance dans notre processus devalidation de cet important vaccin », a ajouté Graeme McRae, président et chefde la direction de Bioniche Life Sciences Inc. « Ces données recueillies parl’Université du Nebraska feront partie de nos soumissions prochaines auprès del’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) et du département del’Agriculture des Etats-Unis dans le cadre du processus de réglementation. »

Bioniche Life Sciences
Bioniche Life Sciences Inc. est une société biopharmaceutique canadiennede recherche axée sur la technologie qui découvre, met au point, fabrique etcommercialise des produits exclusifs destinés au marché mondial de la santéhumaine et animale. La société emploie plus de 300 techniciens qualifiésévoluant au sein de trois divisions principales : santé animale, salubrité desaliments et santé humaine, qui englobe Bioniche Therapeutics et BionichePharma Group. Le principal objectif de la société est de mettre au point desoncothérapies au moyen des bénéfices générés par les produits déjà sur lemarché de la santé humaine et animale. Pour obtenir de plus amplesrenseignements, veuillez consulter le site www.bioniche.com.

Hormis les renseignements historiques, le présent communiqué peutcontenir des énoncés prospectifs qui reflètent les attentes actuelles de lasociété quant aux événements futurs. Ces énoncés prospectifs sont assujettis àdivers facteurs de risque et d’incertitude, notamment l’évolution de laconjoncture commerciale, la conclusion fructueuse des études cliniques entemps opportun, la formation d’alliances commerciales, l’incidence desproduits et des prix de la concurrence, la mise au point de nouveaux produits,le processus d’autorisation réglementaire et d’autres risques détailléspériodiquement dans les rapports trimestriels et annuels de la société.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Bioniche Life Sciences Inc.
http://www.bioniche.com/


Commentaires