Diagnostic de la gestation de la vache laitière

Solution Recherche et son fondateur Paul Rouillier, PhD en physiologie de la reproduction, ont mis au point un diagnostic précoce de la gestation de la vache laitière : le DG-29, un test sérologique de gestation. Le procédé a été développé entre 1996 et 1999.

À l’aide d’une simple prise de sang, il est possible dès le 29e jour de détecter si la vache est en gestation. Il ne suffit alors que de cinq heures en laboratoire pour détecter la présence d’une protéine d’origine placentaire associée à la gestation.

La méthode DG-29 est plus précoce que la palpation transrectale, et plus simple à utiliser que l’échographie. Le DG-29 permet également d’éviter les lésions embryonnaires qui pourraient survenir lors d’examens difficiles.

Le diagnostic précoce de la gestion de la vache laitière permet aux éleveurs de rentabiliser leur production. « C’est avantageux pour un éleveur de réduire l’intervalle entre les vêlages parce que pour chaque vache, une journée supplémentaire représente une perte de 3.50$ », explique Doris Pellerin, chercheur en production laitière à l’Université Laval. Le cycle optimal de gestation d’une vache est de 365 jours. Or, en moyenne, une vache met bas à tous les 415 jours. Si les 45 vaches d’un éleveur perdent chacune 50 jours cela représente donc une perte d’environ 7800$ pour l’éleveur. Le DG-29 permettra sans doute de réduire cette période de temps perdue pour les éleveurs et ainsi améliorer la rentabilité de leur troupeau et réaliser d’importantes économies…

Bernard Phenix, vétérinaire à la clinique de St-Césaire, estime que le DG-29 est sans contredit une alternative très intéressante. « Un échographe vaut en moyenne 15 à 20 000 $. Le DG-29 est donc un procédé plus accessible, plus facile et moins coûteux pour les éleveurs: 15 dollars ».

Réjean Audet, vétérinaire à la clinique St-Bernard de Beauce, utilise le DG-29 depuis maintenant 2 mois. « J’ai utilisé la technologie développée par Solution Recherche une centaine de fois et elle s’est avérée efficace à 100 % ».

Il existe un procédé semblable en Belgique mais, selon Dr Phenix, le diagnostic s’avère exact dans seulement 80 à 85 % des cas.

Solution Recherche exportera sous peu le DG-29 aux États-Unis, en Amérique du sud, et en Europe.

Information :
Solution Recherche
(418) 651-7772




Commentaires