Les nouveautés primées en Allemagne

Une nouvelle fois, la Société Allemande d’Agriculture (Deutsche Landwirtschafts-Gesellschaft / DLG) a chargé une commission indépendante d’experts internationaux, d’évaluer selon des critères très sélectifs les nouveautés inscrites par les exposants au salon Agritechnica, et de décerner les médailles d’or et d’argent correspondantes. Voici quelques médailles qui furent décernées. Pour avoir un aperçu de l’ensemble des médailles il faut aller sur le site http://www.agritechnica.de/fr/.

Médailles d’or

Le siège Active Seat de John Deere

Un cylindre hydraulique, intégré dans le siège conducteur, est animé de mouvements réduisant au minimum les vibrations exercées sur le conducteur. L’hydraulique est construite parallèlement à un système conventionnel de suspension pneumatique basse fréquence. Les signaux émis par des capteurs de position et d’accélération sont traités par un organe de contrôle régulant le flux d’huile du cylindre hydraulique, par l’intermédiaire d’une vanne-pilote électrohydraulique. En raison de la commande active du siège, l’allongement absolu du ressort peut être maintenu à une valeur relativement faible. Le conducteur conserve ainsi une position ergonomiquement correcte par rapport aux organes de commande décisifs pour la sécurité, tels que le frein et le volant. La réceptivité aux informations n’en est pas amoindrie. Grâce au système actif, le niveau des charges dues aux vibrations verticales se trouve nettement réduit par rapport aux sièges connus jusqu’ici ; il s’ensuit un effet bénéfique tant sur la santé et les performances du conducteur que sur la sécurité. Alors que jusqu’à maintenant l’exposition du conducteur aux vibrations tendait à limiter la vitesse de travail, il devient possible désormais d’atteindre des vitesses d’avancement plus élevées et, partant, des rendements plus importants à l’ha.

La suspension ILS de John Deere

Une suspension indépendante est réalisée de façon modulaire sur un tracteur standard. Suivant ses besoins personnels, l’agriculteur peut passer commande d’un modèle identique avec options sans suspension, uniquement avec suspension d’essieu avant, ou avec suspension sur toutes les roues. À noter que la qualité des valeurs de variabilité d’écartement des roues et d’angle de braquage, n’en est pas affectée. Les outils portés sont intégrés dans la suspension, ce qui induit un excellent rapport masses amorties / masses non amorties. La combinaison avec une géométrie d’essieux optimisée crée les conditions idéales à un degré élevé de sécurité de marche et de confort de conduite. La géométrie des essieux réalise un désaccouplement entre la suspension et la régulation du vérin hydraulique. La vitesse maximale de travail, désormais, n’est plus limitée par l’organe de roulement du tracteur mais par la qualité de travail des outils. Grâce à la suspension des roues indépendantes, toutes les conditions sont réunies pour un système économique de compensation en pentes. La suspension hydropneumatique indépendante des roues permet la levée ou l’abaissement complets du véhicule, donc une grande latitude de variabilité de garde au sol ainsi qu’un abaissement du véhicule pour faciliter et sécuriser la montée sur les premières marches. Non seulement le système de suspension améliore le confort et la sécurité de conduite sur route, mais il autorise en outre des vitesses de travail nettement plus élevées tout en augmentant la puissance de traction. Il s’agit là d’éléments particulièrement appréciables sur sols secs, et compte tenu de la marche en biais souhaitée par rapport aux pistes et aux traces de moissonneuses-batteuses. Le “power-hop” (rebond de l’ensemble du tracteur dû à de gros efforts de traction), qui entraîne souvent des baisses de performances, est ici largement contrecarré.

Médailles d’argent

Capteur de graines cassées


Les capteurs fonctionnent sur le principe des différences de fluorescence entre l’enveloppe extérieure de la graine (péricarpe) et les granules d’amidon (endosperme). Les signaux émis par le capteur, et dont la courbe croît de façon linéaire en fonction de la proportion de graines brisées, sont visualisés par le conducteur. Le capteur est une nouvelle aide pour l’augmentation de la qualité du travail dans la récolte des graines et constitue donc une grandeur de commande supplémentaire d’optimisation du battage.

Charrue à autoguidage

Deux capteurs à ultrasons mesurent la distance entre le bâti et la muraille. Les données sont traitées par l’ordinateur de bord à microprocesseur et pilotent un vérin hydraulique à l’intérieur de certaines valeurs limites. Le terminal de commande signale au conducteur l’écart existant par rapport aux limites réglées, et lui indique s’il doit ou non entreprendre des actions correctives. Cette technique équivaut à une assistance au guidage automatique.

Commande intelligente des buses sur pulvérisateurs

Les porte-buses multiples pour pulvérisateurs de jusqu’à 4 buses, à fonctionnement individuel ou combiné, permettent de varier la quantité de produit selon 15 niveaux max. Les pulvérisateurs sont donc adaptés à un épandage de phytosanitaires et d’engrais liquides, spécifique à la parcelle. Il devient possible aussi de réaliser simplement et rapidement le passage à des buses anti-dérive.

Fendt Star-Service


JDLink

Système de télémétrie Riegger ISMS

Surveillance, pilotage et entretien à distance de tracteurs et machines par liaisons radio ou avec recours à l’Internet. La surveillance, le pilotage et l’entretien à distance par l’intermédiaire de modules radio intégrés ou mobiles constituent une tendance dont il faut se féliciter. Les différents systèmes présentent des performances variées. Les données décrivant l’état de fonctionnement de la machine sont gérées depuis le bureau ou l’entreprise de SAV. Des fonctions de commutation, déclenchées à distance, permettent de piloter des actions sur la machine. La machine peut également communiquer automatiquement la survenue d’un événement particulier. En matière d’entretien, le télédiagnostic induit un traitement plus rapide des dysfonctionnements, abaisse les coûts et augmente la disponibilité des machines.

Presse à chambre fixe avec enrubanneuse intégrée

Dans la préparation des balles à ensiler, on observe depuis quelques années le regroupement des processus de pressage et d’enrubannage. Taarup travaille pour la première fois directement dans la presse et sans transfert sur enrubanneuse suivante. On dispose ainsi d’une construction courte et compacte, avec tous les avantages que cela comporte en termes de maniabilité et d’utilisation en terrains montagneux.

Régulation de la barre de coupe Série CX


Système de régulation pour le guidage des becs de récolte sur la moissonneuse-batteuse CX de New Holland. Le système est basé sur le principe de la régulation électronique du dispositif de levage en utilisant la pression d’huile dans les vérins comme variable commandée. La régulation de la pression des cylindres inclut l’amortissement des vibrations. Le système simplifie le guidage de la barre de coupe pour les céréales versées et augmente le confort de conduite et/ou limite les charges de pointe sur la moissonneuse-batteuse lors des manœuvres rapides de virage sur terrains accidentés, ainsi que les déplacements avec de lourds becs de récolte, tels que barres de coupe et cueilleurs à maïs repliables.

Moissonneuse-batteuse STS avec régulation de débit et système d’alimentation


Le régulateur de débit pour moissonneuses-batteuses tient compte des paramètres suivants : épaisseur de matière dans le canal d’alimentation, humidité de la récolte, vitesse d’avancement, pertes en graines, inclinaison de la machine, couple d’entraînement sur les rotors de battage et de séparation, et charge du moteur sur les STS (Single Tine Separator = séparateurs à doigts) à flux axial. La moissonneuse-batteuse est équipée d’un rotor d’alimentation et d’un dispositif de guidage, qui divise le flux de récolte en trois niveaux et par conséquent simplifie les opérations critiques de déviation des matières et d’amenée, vers et/ou à travers le rotor axial. Le régulateur de débit et le système d’alimentation optimisent le flux de matière et augmentent ainsi les performances de battage

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

John Deere

http://www.deere.com/

New Holland

http://www.newholland.com/na/




Commentaires