« Pour Ro-Main, l’avenir de la reproduction porcine de précision passe par l’intelligence artificielle. »

C’est en ces mots que Francis Pouliot, ingénieur et chef de produits chez Ro-Main, a expliqué la décision de l’entreprise québécoise de se porter acquéreur récemment de tous les droits relatifs à la technologie italienne d’insémination de précision chez la truie, PigWatch®.

« Il est clair que les producteurs porcins qui tireront leur épingle du jeu dans les prochaines années seront ceux qui auront entrepris un virage vers l’agriculture de précision. Avec l’apport de la technologie, il est possible de maximiser les performances en maternité. »

Ro-Main collaborait déjà étroitement au développement de la technologie depuis 2008, en partenariat avec le concepteur italien du système PigWatch®. Il s’agit d’un système innovateur qui permet de déterminer le bon moment pour inséminer les truies par le biais de capteurs de comportement et d’un algorithme sophistiqué d’intelligence artificielle.

Ro-Main a aussi participé à un projet de recherche avec le Centre de développement du porc du Québec (CDPQ) qui a démontré la capacité du système PigWatch® à cibler la bonne période d’insémination par rapport à l’ovulation de la truie.

Reconnu comme un précurseur en innovation technologique pour le domaine porcin, et étant propriétaire unique de cette technologie, Ro-Main en contrôlera désormais son développement futur, sa fabrication et sa commercialisation.

Cette acquisition survient au même moment que le lancement de la nouvelle version du PigWatch® 2016, qui allie facilité d’utilisation et performance, fruit de plusieurs années d’améliorations et d’essais en fermes.

« Autant le Contact-O-Max a révolutionné la méthode de faire de l’insémination artificielle, autant nous croyons que la prochaine révolution passera par l’intelligence artificielle et la méthode PigWatch® », conclut Francis Pouliot.

À propos de Ro-Main

Ro-Main conçoit, fabrique et distribue des produits et technologies novatrices dans le domaine agricole pour les secteurs porcin et avicole permettant d’améliorer la rentabilité des élevages et de faciliter le travail des producteurs. L’entreprise vend ses produits et services à travers le monde notamment en Amérique du Nord, en Europe, en Asie, en Russie et en Australie.

L’expérience de Ro-Main en reproduction porcine remonte à sa fondation en 1999 lorsque ses deux propriétaires, Robert et Germain Labrecque, tous deux éleveurs de porcs, ont inventé la cage à verrat motorisée et télécommandée appelée Contact-O-Max, dont la réputation est reconnue mondialement.

Pour de plus amples informations sur l’entreprise, visitez : www.ro-main.com

à propos de l'auteur

Commentaires