Publication sur les maladies exotiques animales

Dans le cadre d’une stratégie en vue d’informer l’industrie du porc au sujet des maladies exotiques animales, le Conseil canadien du porc (CCP) a lancé une nouvelle publication intitulée Les éleveurs de porcs canadiens face aux maladies exotiques, qui sera distribuée à ses membres partout au Canada.

Le président du CCP, M. Édouard Asnong, est très fier de la nouvelle brochure qui doit servir de document de référence pour les producteurs de porc canadiens. « L’industrie du porc est exempte de maladies exotiques animales depuis 1952. Toutefois, nous devons être continuellement aux aguets. Aucun pays n’est entièrement à l’abri des maladies exotiques animales », a-t-il déclaré.

La brochure traite de l’état de santé actuel du cheptel canadien. Elle propose des mesures préventives pour assurer la bonne santé du cheptel et des mesures d’intervention en cas d’éclosion. Elle présente en outre les maladies exotiques animales les plus répandues ainsi que leurs symptômes. On y trouve également un examen du régime d’indemnisation actuel en cas de perte animale.

Selon M. Asnong, la sensibilisation concernant les signes cliniques et comportementaux anormaux et les mesures à prendre en cas de doute contribuera à réduire au maximum le risque d’une épidémie.

La brochure, préparée en collaboration avec l’Agence canadienne d’inspection des aliments, le Centre du développement du porc du Québec et la Société du crédit agricole, est en train d’être distribuée aux membres provinciaux du CCP, aux éleveurs porcins, aux vétérinaires porcins, aux ministères provinciaux de l’agriculture et à l’ACIA. Elle est disponible dans les deux langues officielles. Un aperçu de la brochure peut être obtenu au site Web suivant:
www.cpc-ccp.com/preparation.htm

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Conseil canadien du porc (CCP)

http://www.canpork.ca/




Commentaires