Substitut à la chaux

L’usine de La Tuque de Smurfit-Stone recevait, le 22 février dernier, la certification de conformité du Bureau de Normalisation du Québec (BNQ) pour ses résidus calciques, parfait substitut à la chaux agricole.

Il s’agit de la première papetière au Québec à se voir accorder cette certification qui complète un processus initié au début de l’année 2000 par le service de l’environnement de l’usine de La Tuque, visant à optimiser la valorisation de ses Matières Résiduelles Fertilisantes (MRF).

Les résidus calciques sont formés du mélange de deux sous-produits : les résidus des éteignoirs à chaux et de la lie de liqueur verte. Le résidu calcique résultant constitue un parfait substitut à la chaux agricole conventionnelle à une fraction du prix de cette dernière. En effet, les résidus calciques ont des propriétés d’amendement de sols reconnues en agriculture et en horticulture.

« La valorisation des résidus de l’usine constitue un élément important de notre stratégie de gestion environnementale et elle représente de nombreux avantages tant pour les producteurs agricoles que pour nous. D’une part, les producteurs agricoles profitent de la disponibilité de nouveaux amendements de sols de qualité à prix plus que compétitif contribuant à améliorer le rendement des cultures, à réduire les coûts liés au chaulage des sols en plus de favoriser la conservation des sols. D’autre part, la valorisation nous permet de limiter le gaspillage des ressources et à limiter le recours à l’enfouissement ou à l’incinération de nos résidus », a déclaré Stéphane Rousseau, directeur général de l’usine de La Tuque de Smurfit-Stone.

Lors de l’élaboration de la norme du BNQ sur les amendements calciques ou magnésiens provenant de procédés industriels, un comité de normalisation a procédé à une série de mesures de contrôle de qualité visant à évaluer les caractéristiques précises de ces résidus et à déterminer des balises sur leur utilisation. Ce comité était formé de représentants du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, du ministère de l’Environnement du Québec, de l’Association des industries forestières du Québec et de ses membres, d’Agriculture et Agroalimentaire Canada et de l’Université Laval, ainsi que d’autres représentants de diverses industries.

Partie intégrante du processus de certification, la demande de reconnaissance de conformité est accompagnée de plusieurs documents qui démontrent la conformité du produit aux critères de certification de conformité qu’exige le BNQ.

  • Historique des analyses sur le produit à certifier
  • Désignation du produit
  • Description et diagramme du procédé
  • Variabilité du procédé
  • Liste de vérification de qualité
  • Plan de contrôle et d’essais
  • Marquage du produit
  • Registres de suivi de production et de conformité

Le certificat de conformité qui a été émis par le BNQ pour les résidus calciques produits à l’usine de La Tuque prouve aux utilisateurs que l’amendement calcique est sûr, de qualité et, bien entendu, en pleine conformité avec les normes applicables. L’amendement de l’usine de La Tuque sera commercialisé sous le nom RECALT par une firme indépendante.

La valorisation des résidus de l’usine de La Tuque s’inscrit à l’intérieur du Plan d’action québécois sur la gestion des matières résiduelles 1998-2008 du ministère de l’Environnement (MENV) du gouvernement du Québec. Ce plan, qui vise à mettre en valeur 60 % des résidus récupérables annuellement d’ici 2008, favorise des méthodes alternatives à la fois rentables sur le plan environnemental et profitables sur le plan économique de même qu’au niveau de la création d’emploi.

À propos de l’usine de La Tuque de Smurfit-Stone
L’usine de La Tuque se spécialise dans la fabrication de cartons blanchis notamment le carton couverture white top, le carton couverture entièrement blanchi et le carton entièrement blanchi pour l’alimentation. L’usine fait partie de Smurfit-Stone Container Corporation (Smurfit-Stone), le plus important fabricant de produits d’emballage en papier et en carton. Smurfit-Stone détient la première place dans la production de carton-caisse (notamment le carton couverture white top et le carton à canneler recyclé), de cartonnages ondulés, de sacs industriels, et de carton pour boîtes recyclé couché au kaolin, et il est le plus important recycleur de papier au monde. De plus, Smurfit-Stone est un producteur de premier plan de boîtes pliantes, de carton au sulfate entièrement blanchi, de tubes et de mandrins en carton, et d’étiquettes. La Société exploite plus de 300 installations dans le monde et emploie quelque 40 000 personnes.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Smurfit-Stone

http://www.smurfit.com/




Commentaires