Le chaulage : comment corriger l’acidité des sols?

Le pH influence les échanges d’éléments minéraux entre la solution du sol et les racines des plantes

Corriger le pH est l’une des premières interventions pour une meilleure gestion des sols.  Le pH est l’unité pour mesurer l’acidité « active » du sol.  Il influence les échanges d’éléments minéraux entre la solution du sol et les racines des plantes. L’analyse des échantillons de sol représentatifs permet de mesurer le pH. Elle fournit deux données : le pH du sol (ou solution) et le pH tampon. Le premier indique la nécessité ou non d’appliquer de la chaux et le second indique la quantité à appliquer. Les sols avec un contenu élevé en argile ou en matière organique ont un réservoir d’acidité plus grand. Il faut donc plus de chaux pour la neutraliser et atteindre le pH désiré.

Chaux calcique, magnésienne ou dolomitique

Différents produits sont disponibles pour chauler : les pierres à chaux naturelle, le calcaire, la chaux hydratée et les cendres de bois. Ces produits ont des caractéristiques variables. Un indice de valeur agricole (IVA) a été développé pour exprimer le pouvoir chaulant global d’un produit. Il est calculé en multipliant le pouvoir neutralisant par l’efficacité du produit. Il détermine la valeur commerciale de la chaux agricole.

La chaux agricole naturelle est produite dans une quinzaine de carrières au Québec. La pierre est extraite et broyée finement afin d’augmenter son efficacité.  Ces produits contiennent principalement du carbonate de calcium (CaCO3). Toutefois, la chaux peut également contenir des quantités importantes de magnésium. La norme du Bureau de normalisation du Québec (BNQ) définit trois catégories de chaux agricole naturelle selon leur teneur en magnésium.

  • Chaux calcique (entre 0 et 4,9 % de carbonate de magnésium (MgCO3)
  • Chaux magnésienne (entre 5% et 19,9 % de MgCO3)
  • Chaux dolomitique (plus de 20 % de MgCO3)

Il est avantageux d’utiliser la chaux dolomitique ou magnésienne sur un sol dont la teneur en magnésium assimilable est faible. L’application de chaux corrige à la fois le pH et représente une des sources les plus abordables de magnésium.

Chaulage et travail du sol

Autant que possible, la chaux est incorporée dans 5 cm à 10 cm de sol. Ainsi, une plus grande portion est exposée aux particules du sol permettant une réactivité plus rapide. Même si la chaux appliquée en surface est moins efficace, il est tout de même important de corriger les problèmes de pH dans les prairies ou pâturages et les champs en semis direct. Le chaulage d’entretien des prairies peut être effectué après la première ou la deuxième coupe, même si la culture n’est pas détruite à l’automne. Il ne cause aucun dommage à la culture, surtout s’il est fait avant que le regain ne soit trop avancé.

En travail réduit ou en semis direct, il est préférable d’amender le sol sur toute la profondeur de travail habituelle avant d’établir ces pratiques.  Par la suite, il est important de surveiller le pH les années subséquentes. Les premiers centimètres de sol peuvent s’acidifier avec les applications d’engrais azotés appliqués en surface. Ils peuvent aussi avoir un pH trop élevé si la chaux est épandue en trop grande quantité et laissé en surface.   Il est préférable d’appliquer une dose plus faible, mais augmenter la fréquence des périodes de chaulage. La fréquence de chaulage dépend aussi du type de culture, des rendements obtenus et de la quantité d’azote. En général, plus ils sont élevés, plus les besoins de corriger le pH sont fréquents.

Meilleur temps pour appliquer la chaux?

Choisir une période d’application lorsque le sol est sec pour une meilleure portance afin de réduire les risques de compaction. Il faut de l’eau pour activer la chaux dans le sol.   On compte généralement entre six mois et un an avant de mesurer les effets de la chaux pour corriger le pH. En général, il est recommandé d’appliquer la chaux à l’automne après la récolte. Le moment d’application est moins critique si la chaux est utilisée sur une base régulière. On évite ainsi les grands écarts d’acidité et ceci permet une plus grande flexibilité pour choisir les conditions propices.

Application à taux variable

L’application de chaux à taux variable à l’aide du GPS permet d’adapter la dose en fonction des besoins en chaux géo référencés. Une carte de prescription est préparée pour chaque champ et permet un épandage rapide et précis. Mais il faut d’abord caractériser le pH par des échantillons de sol pour chaque zone. Sinon, on applique une dose moyenne pour tout le champ.

Source:  Guide de référence en fertilisation, CRAAQ 2010, No till farmer, Noble Research Institute

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires