7 500 agriculteurs de l’Ontario cherchent à améliorer l’environnement

Coldwater (Ontario), 26 juin 2007 – M. Bruce Stanton, député de Simcoe-Nord, au nom de l’honorable Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a annoncé que 7 500 exploitations agricoles de l’Ontario ont établi un plan environnemental de la ferme (PEF) au cours des deux dernières années.

« En Ontario, le Programme de planification environnementale à la ferme vient en aide à nos plus importants responsables en matière de gérance environnementale — les agriculteurs —, et leur pose le défi d’atteindre des normes aussi élevées que possible en matière de durabilité de l’environnement, a déclaré le député Stanton. Le nouveau gouvernement du Canada s’est engagé à appuyer les mesures concrètes pour améliorer notre environnement, et les producteurs de l’Ontario font leur part en réduisant l’incidence des opérations agricoles sur l’environnement. »

« Cette initiative vient confirmer la position de l’Ontario en tant que producteur d’aliments salubres, de première qualité, qui respecte l’environnement, a affirmé Mme Leona Dombrowsky, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales. Le gouvernement de l’Ontario est fier d’aider tous les agriculteurs de la province qui ont volontairement établi un plan environnemental de la ferme. »

L’annonce a été faite au Ego’s Farm Market and Greenhouses, dont la participation au programme sur les PEF a permis de réduire l’utilisation d’eau et d’engrais grâce à l’adoption de systèmes d’irrigation au goutte-à-goutte, à l’amélioration des zones tampons riveraines et des brise-vent, ainsi qu’au recyclage amélioré des matières plastiques utilisées dans les serres et les pépinières.

Le Programme de gérance agroenvironnementale (Canada-Ontario) (PGACO) vient en aide aux producteurs pour la mise en oeuvre de leur PEF. Le gouvernement fédéral affecte 59 millions de dollars, sur cinq ans, au Programme de planification environnementale à la ferme (Canada-Ontario) et au PGACO, en vue de l’adoption de pratiques de gestion bénéfiques à la ferme. Les producteurs peuvent présenter une demande aux termes du PGACO uniquement après avoir établi un PEF. Ce programme se poursuivra jusqu’au 31 mars 2008.

« Les agriculteurs de l’Ontario appuient fortement le Programme de planification environnementale à la ferme, a déclaré M. Geri Kamenz, président de l’Ontario Farm Environmental Coalition. Plus de 70 p. 100 d’entre eux ont participé à ce programme reconnu sur la scène internationale depuis sa création en 1992, en investissant plus de 100 millions de dollars de leur propre argent pour améliorer leurs pratiques environnementales à la ferme. »

« Les PEF apportent des changements positifs sur le plan agroenvironnemental, a souligné M. Frank Hoftyzer, président de l’Association pour l’amélioration des sols et des récoltes de l’Ontario. Les 7 500 producteurs qui ont établi un PEF ayant fait l’objet d’un examen par des pairs et ayant été jugé approprié ont démontré leur engagement en vue de l’adoption de pratiques de gestion environnementales bénéfiques dans leurs plans pour la production agricole. »

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) collabore avec les partenaires des provinces et du secteur en vue d’élaborer des programmes et de promouvoir des pratiques agricoles contribuant à l’assainissement environnemental pour tous les Canadiens et assurant la salubrité et la qualité des aliments pour les consommateurs.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les programmes de gérance d’AAC. Pour plus de détails sur les plans environnementaux des fermes en Ontario, veuillez consulter le site Web http://www.ontariosoilcrop.org/cms/en/Programs/Programs.aspx?menuid=11.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires