80 millions $ aux agriculteurs ontariens

Toronto (Ontario), 1 avril 2002 – Les producteurs de céréales et d’oléagineux de l’Ontario recevront environ 80 millions de dollars pour la campagne agricole de 2001 grâce à une entente prévoyant le prolongement du Programme d’assurance du revenu de marché conclue avec le gouvernement fédéral, a annoncé M. Brian Coburn, ministre de l’Agriculture, de
l’Alimentation et des Affaires rurales.

« L’offre du gouvernement n’est pas aussi généreuse que le plan de

l’Ontario, qui était adapté aux besoins de la province, mais il était
important de conclure cette entente, a affirmé M. Coburn. Le gouvernement a
montré à nouveau son engagement à l’égard des agriculteurs et des principes
d’un régime de protection du revenu agricole adapté aux besoins de l’Ontario.
La position de l’Ontario est claire : nous avons besoin d’un ensemble de
programmes de protection du revenu agricole qui permettront non seulement
d’améliorer la compétitivité, mais également de mettre un terme aux paiements
ponctuels. »

D’ici la fin d’avril, le gouvernement compte verser environ 40 millions
de dollars aux agriculteurs admissibles dans le cadre du Programme d’assurance
du revenu de marché. Le secteur des céréales et des oléagineux bénéficiera
ainsi d’une aide temporaire à temps pour l’ensemencement du printemps.

Le Programme d’assurance du revenu de marché, qui devait prendre fin

pendant la campagne agricole de 2000, a été prolongé et demeure en vigueur
pour les campagnes agricoles de 2001 et de 2002. Il est conçu pour donner une
certaine stabilité aux producteurs de céréales et d’oléagineux lorsque les
prix du marché sont inférieurs au prix de soutien établi. Pour la campagne
agricole de 2000, 122 millions de dollars ont été versés aux producteurs
ontariens en vertu de ce programme.

« Entre-temps, je tiens à rappeler aux producteurs agricoles que nous
n’avons pas renoncé à notre projet de mettre en oeuvre une solution adaptée
aux besoins de l’Ontario, a dit le ministre. Nous maintenons le niveau de
soutien prévu dans les programmes actuels, et nous continuerons de promouvoir
l’approche de gestion complète des risques de l’Ontario tout en négociant un
nouveau cadre national. »

Le ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales

continuera de collaborer avec tous les intervenants du milieu agricole de la
province afin de mettre en place un régime adapté à l’Ontario qui permettra
non seulement de répondre aux besoins immédiats, mais également de renforcer
le secteur agricole et de le rendre plus autonome.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de l’Ontario

http://www.gov.on.ca/OMAFRA/french/

Commentaires