81e assemblée générale annuelle de la Coopérative fédérée de Québec

Montréal (Québec), 20 février 2003 – C’est en parlant de coopération en terme de partage que M. Paul Massicotte, président de la Coopérative fédérée de Québec, a donné le coup d’envoi de la 81e assemblée générale annuelle. L’entreprise présente, pour l’exercice 2002, un chiffre d’affairestotalisant 2,5 milliards de dollars. « La croissance du chiffre d’affaires peutparaître modeste en comparaison avec l’an dernier, mais elle traduit néanmoinsun essor important des ventes en volume dans l’ensemble de nos secteursd’activité, et ce, dans un contexte où la valeur monétaire de plusieursproduits commercialisés était à la baisse », a expliqué M. Massicotte.

Au chapitre des excédents, la Coopérative fédérée de Québec terminel’exercice 2002 avec des excédents qui témoignent de la « pertinence de laproposition d’affaires et de son enracinement dans le monde agricole, malgréla diminution générale de la marge de manoeuvre des producteurs agricoles. »,a renchéri le président. Plaçant comme toujours l’élément humain au centre deses préoccupations, M. Massicotte a parlé de partage des excédents mais aussi,et surtout, de partage des valeurs coopératives, partage des idées et partagedu temps de vie. « La coopération agricole a toujours été, pour moi, une grandeécole de partage », a souligné M. Massicotte.

Le président a tenu à rappeler que près de 45 millions de dollars sontinvestis annuellement dans les établissements de la Coopérative fédérée deQuébec et dans l’économie des régions, afin d’assurer leur développement et depermettre à la Coopérative fédérée de Québec de demeurer un chef de file dansses secteurs d’activité. L’entreprise est un partenaire important des régionsrurales du Québec et entend bien le demeurer, comme en témoignent ses derniersinvestissements.

La Coopérative fédérée de Québec est la fédération d’une centaine decoopératives agricoles. Elle fournit aux agriculteurs, directement ou parl’entremise de ses coopératives sociétaires, une vaste gamme de biens et deservices nécessaires à l’exploitation de leur entreprise, y compris desproduits pétroliers. De plus, elle transforme et commercialise sur les marchéslocaux et internationaux divers produits agricoles : viande porcine, volaille,etc. Elle réalise ses activités par l’intermédiaire de ses propres divisionset filiales ou par ses participations dans d’autres entreprises. Avec unchiffre d’affaires cumulé de plus de 4 milliards de dollars, la Coopérativefédérée de Québec et son réseau de coopératives affiliées jouent un rôleimportant dans le développement économique des régions et du pays.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Coopérative Fédérée de Québec
http://www.coopfed.qc.ca/

Commentaires