À regarder: essais de semis de soya sous plastique

Ce printemps, la compagnie Samco a semé 200 acres de soya sous paillis de plastique dans différentes régions du Québec.
Le Bulletin a eu l’occasion de visiter l’une de ces parcelles mercredi dernier (27 mai), à Saint-Marc-sur-Richelieu en Montérégie. Martin Lavallée, copropriétaire de la Ferme Belvallée, espère aller chercher 400 kg/acre de plus de soya grace à cette technologie.
Le planteur Samco a fait beaucoup jaser l’année dernière. Les gains de rendements dans le maïs ont été surprenants dans plusieurs régions du Québec. Selon Jérémi Bouchereau, spécialiste de la compagnie, la technologie est aussi intéressante pour le soya.
Rappelons que le fameux planteur Samco est une machine développée en Irlande qui permet en un seul passage de semer, d’appliquer un herbicide et de poser un film de plastique. Le film agit comme un paillis, protégeant les plants en début de saison contre les intempéries et accélérant le réchauffement du sol.
Voici quelques photos que le Bulletin a prises lors de sa visite.
Quels seront les résultats de rendements ? La technique est-elle rentable ? Le Bulletin fera un suivi cet automne pour répondre à ces questions.

à propos de l'auteur

Éditeur et rédacteur en chef

Yvon Therien

Yvon Thérien est agronome et éditeur et rédacteur en chef au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires