Actualisation du salaire de l’ouvrier spécialisé

Québec (Québec), 9 juin 2005 – La Financière agricole du Québec est fière d’annoncer que le salaire de l’ouvrier spécialisé a été actualisé. Cette donnée est utilisée comme base de référence pour déterminer la rémunération du travail de l’exploitant agricole, un des principauxparamètres du Programme d’assurance stabilisation des revenus agricoles(ASRA). Elle n’avait pas été analysée ni mise à jour depuis son instaurationen 1974.

Dans ce contexte, La Financière agricole a commandé une étude afin deréviser les paramètres qui sous-tendent l’application de l’ASRA. Cette étude aété réalisée par une équipe de chercheurs de l’Université du Québec à Montréal(UQAM) spécialisée en économie du travail. Ces derniers ont reconstitué lepanier d’emplois servant à évaluer le salaire de l’ouvrier spécialisé et ilsont redressé la moyenne salariale du nouveau panier. Ce réajustement a étéfait afin que le résultat obtenu tienne compte des caractéristiquesdifférentes des agriculteurs par rapport aux ouvriers spécialisés du panierd’emplois analysés.`

A la suite de cette étude, La Financière agricole a décidé d’actualiserla base de référence du salaire de l’ouvrier spécialisé. Il s’agit d’uninvestissement annuel de 25 millions de dollars consenti par La Financièreagricole, et ce, à compter de son exercice financier de 2005-2006. Le salairede référence sera ainsi porté de 39 919 $ à 46 192 $. Cette actualisations’appliquera pour les productions végétales à compter des années d’assurance2004-2005 et de l’année 2005 pour les productions animales.

« Cette modification normative à l’ASRA revêt un caractère particulier.Elle permet d’ajuster un paramètre important du Programme d’assurancestabilisation des revenus agricoles aux réalités d’aujourd’hui. Rappelons quece programme est apprécié par notre clientèle et qu’il a fait ses preuvesdepuis plus de trente ans», a mentionné M. Jacques Brind’Amour, président-directeur général de La Financière agricole.

Pour le président de l’UPA, également président du conseild’administration de La Financière agricole du Québec, M. Laurent Pellerin, «ils’agit d’un dénouement pour le moins attendu, puisque le monde agricolerevendique cette actualisation du salaire de l’ouvrier spécialisé (SOS) depuismaintenant vingt ans. Cette annonce contribuera certainement à apporter unebouffée d’air frais aux productrices et producteurs agricoles, qui en ont bienbesoin. De son côté, l’UPA entend continuer à accentuer ses efforts en vue dedéfinir et de mettre en place des moyens concrets favorisant le maintien d’uneagriculture à dimension humaine et familiale, telle qu’on la connaît auQuébec», de déclarer M. Pellerin.

« Je suis heureux de cette décision puisqu’elle reconnaît la contributiondes producteurs et productrices au développement agricole dans toutes lesrégions du Québec. Cet ajustement reflète l’augmentation des tâches et lacomplexité des responsabilités qui leur sont dévolues depuis la mise en placedu dernier programme», a mentionné M. Yvon Vallières, ministre del’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

Avec un encours de prêts garantis qui atteint 4,3 milliards de dollars etdes valeurs assurées qui s’élèvent à près de 4 milliards, La Financièreagricole joue un rôle de premier plan dans le développement du secteuragricole et agroalimentaire québécois. Pour assurer la stabilité économique etfinancière des entreprises, elle met à leur disposition des produits et desservices de qualité en matière de protection du revenu et d’assuranceagricole, de capital de risque, ainsi que de financement agricole etforestier. Pour ce faire, elle compte sur une équipe multidisciplinaire quioeuvre dans un réseau de centres et comptoirs de services répartis surl’ensemble du territoire québécois.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

La Financière agricole du Québec
http://www.financiereagricole.qc.ca

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires