Agricorp élargit l’autodéclaration du rendement

Guelph (Ontario), le 27 juillet 2000 – Vu le succès qu’a connu le projet pilote d’autodéclaration du rendement du blé d’hiver en 1999, AGRICORP a décidé d’élargir l’autodéclaration du rendement de façon à y inclure la plupart des céréales et oléagineux.







Jusqu’à l’année dernière, les représentants d’AGRICORP devaient visiter chaque client deux fois par année afin de recueillir les informations nécessaires après la récolte.


Les clients devront déclarer avant le 15 septembre, le rendement de leur blé d’hiver, avant le 31 octobre, les rendements des céréales de printemps, du blé roux de printemps et du colza canola vendus, et enfin avant le 15 décembre, les rendements du mais, du soja, des fèves blanches, des haricots colorés, des tournesols, du mais à éclater, des pois, des féveroles à petits grains, du triticale, des arachides et du lin. Un représentant d’AGRICORP sera toutefois chargé de mesurer les rendements des céréales de printemps et du mais stockés à la ferme.

La décision de passer à l’autodéclaration du rendement constitue une étape importante pour AGRICORP et son personnel investit de sérieux efforts pour que ce programme soit mis en oeuvre sans problème. Cette année, les clients n’auront qu’à déclarer leurs rendements par téléphone au Centre de service à la clientèle. Le personnel très compétent d’AGRICORP les aidera au besoin.

Jusqu’à l’année dernière, les représentants d’AGRICORP devaient visiter chaque client deux fois par année afin de recueillir les informations nécessaires après la récolte. Ces informations servaient à actualiser le

rendement agricole moyen des clients et à régler les réclamations. Ce processus exigeait des clients de se tenir à la disposition des représentants d’AGRICORP qui se rendaient à l’exploitation agricole pour obtenir les données sur le rendement. L’autodéclaration du rendement simplifie donc ce processus. Comme les clients déclarent leurs rendements par téléphone au Centre de service à la clientèle d’AGRICORP, les réclamations et le rendement agricole moyen peuvent être calculés plus rapidement.

« Nous essayons sans cesse de trouver des moyens de mieux servir nos clients et de rationaliser nos processus administratifs », explique Anna Siderius, directrice du projet d’autodéclaration du rendement. « Grâce à la technologie du positionnement global, nous pouvons assurer l’intégrité des rendements agricoles moyens en les représentant graphiquement et en les comparant à d’autres, dans des régions voisines. Les rendements exceptionnels se distinguent ainsi immédiatement, ce qui facilite le suivi et lavérification. »

Pour simplifier l’autodéclaration des rendements, AGRICORP a élaboré une trousse d’autodéclaration du rendement, simple d’emploi. Les producteurs de blé d’hiver recevront par la poste, dans les semaines qui suivent, leur trousse d’autodéclaration du rendement qui comprend des instructions pas à pas sur la manière de calculer et de déclarer leur rendement.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agricorp

http://www.agricorp.com/

Commentaires