Aide fédérale supplémentaire pour les routes du grain de la Saskatchewan

Regina (Saskatchewan), 21 mars 2003 – Dans le sillage de l’aide fédérale annoncée récemment par le premier ministre pour accélérer l’élargissement à quatre voies de certaines routes principales en Saskatchewan, un autre programme fédéral versera 67 millions de dollars pour l’amélioration de plus de 525 kilomètres de routes dans la province au cours des trois prochaines années.

L’annonce de 48 nouveaux projets à frais partagés dans le cadre du Programme des routes utilisées pour le transport du grain des Prairies (PRTGP) a été faite aujourd’hui par le ministre responsable de la Commission canadienne du blé, M. Ralph Goodale, au nom du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire Lyle Vanclief. M. Goodale était accompagné du ministre de la Voirie et des Transports de la Saskatchewan, M. Mark Wartman, et du président de la Saskatchewan Association of Rural Municipalities (SARM), M. Neal Hardy.

Le PRTGP, qui en est à sa troisième année, a été créé par le gouvernement du Canada afin d’aider à assumer les coûts résultant de l’évolution du mode de transport du grain. Il s’agit d’un programme quinquennal qui fournira une aide fédérale totale de 106,8 millions de dollars à la Saskatchewan. En tenant compte des contributions provinciales et municipales, l’investissement global dans l’amélioration des routes et des autoroutes s’établira à environ 217 millions de dollars pour la durée du programme.

« Depuis son lancement en 2001, le PRTGP a soutenu plus de 100 projets de construction représentant plus de 1 000 kilomètres d’améliorations, a souligné le ministre Goodale. Nous continuerons d’ajouter à ce total cette année dans le cadre des investissements fédéraux de plusieurs millions de dollars prévus pour l’infrastructure de la Saskatchewan. »

Le PRTGP comprend des contributions financières pour améliorer les routes secondaires provinciales et les routes des municipalités rurales.

Cette année, 18 projets routiers (296 kilomètres de travaux) ont été approuvés pour l’octroi d’une aide financière. Le coût de ces projets s’établit à 57 millions de dollars et est assumé à parts égales par les gouvernements du Canada et de la Saskatchewan.

« La capacité d’acheminer les produits agricoles vers les marchés est d’une importance capitale pour l’économie rurale et l’ensemble de l’économie provinciale, a affirmé le ministre de la Voirie et des Transports de la Saskatchewan, M. Mark Wartman. Par le truchement du PRTGP, le gouvernement fédéral, la province et les municipalités travaillent de façon concertée pour améliorer nos voies stratégiques de transport des céréales. »

Trente projets routiers ruraux (233 kilomètres de travaux) dont les coûts totalisent 10 millions de dollars ont également été approuvés cette année. Le gouvernement du Canada assume deux tiers de ces coûts et les municipalités locales, l’autre tiers.

« Le Programme des routes utilisées pour le transport du grain des Prairies a été d’une aide inestimable aux régions rurales de la Saskatchewan, a ajouté le président de la SARM, M. Neal Hardy. Il a fourni le financement dont nous avions tant besoin pour améliorer notre réseau routier afin qu’il puisse absorber le trafic supplémentaire hérité du réseau ferroviaire à la suite de la fermeture des élévateurs ruraux. »

Le PRTGP finance des travaux d’amélioration des routes céréalières dans les quatre provinces de l’Ouest. Il représente un investissement fédéral total de 175 millions de dollars étalé sur cinq ans et réparti comme suit :

  • 106,8 millions de dollars pour la Saskatchewan
  • 34 millions de dollars pour le Manitoba
  • 32 millions de dollars pour l’Alberta
  • 2,2 millions de dollars pour la région de Peace River en Colombie-Britannique.

Compte tenu de la contribution des provinces et des municipalités, l’investissement global dans le réseau des routes du grain et des autoroutes de l’Ouest devrait totaliser quelque 334 millions de dollars au cours de la période 2001-2006.

Le PRTGP est l’une des dix initiatives que le gouvernement fédéral a lancées au cours de la dernière décennie afin d’aider à bâtir ou à améliorer les infrastructures publiques essentielles partout au Canada, y compris les systèmes de transport des régions rurales et urbaines.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commission canadienne du blé
http://www.cwb.ca/

Commentaires