Aide financière au Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel

Oka (Québec), 18 octobre 2006 – Le député d’Argenteuil, responsable de la région des Laurentides et de la région de Lanaudière, M. David Whissell, annonce au nom du gouvernement du Québec le versement d’une aide financière de 171 000 $ au Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel (CRAM) afin de soutenir différents projets développés par cet organisme.

L’aide financière accordée au CRAM provient de trois sources, soit des programmes Appui au développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire en région et Soutien au développement de l’agriculture biologique du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, de même que du Programme de soutien à la valorisation et au transfert du ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation.

« Dans notre région, l’industrie agroalimentaire soutient plus de 25 000 emplois et génère l’équivalent de 8 % des recettes du produit intérieur brut régional, soit 740 millions de dollars. Le Centre s’inscrit dans cet important secteur de notre économie où il a un rôle de premier plan à jouer pour le développement de la production maraîchère de la région des Laurentides et ailleurs au Québec », a déclaré le député David Whissell.

Parmi les quatre projets mis en oeuvre par le CRAM en 2006, l’un se rapporte à l’une des plus importantes recherches portant sur l’utilisation d’un agent biologique recourant au champignon entomopathogène Beauvaria bassiana pour lutter contre le charançon de la prune, un ravageur d’importance en pomiculture dont l’activité a une incidence économique majeure. Voici un bref aperçu des autres projets qui ont débuté cette année :

  • Évaluation de l’efficacité d’un outil de gestion de l’irrigation afin d’augmenter le rendement et la qualité des cultures maraîchères;
  • Identification des sources d’azote de remplacement en maraîchage biologique;
  • Mise au point d’un appareil mobile pour le piégeage massif de certains insectes ravageurs des cultures maraîchères.

Mis sur pied en 1996, le CRAM est une initiative du Centre de formation agricole de Mirabel (CFAM) ayant pour objet de répondre à un besoin régional de recherche dans le domaine de l’agroalimentaire. Depuis les trois dernières années, des investissements totalisant 963 350 $ ont été faits pour réaliser différents projets de recherche.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel (CFAM)
http://www4.cssmi.qc.ca/cssmi2/etablissements/cfa_de_mirabel/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires