Bonne affluence au Salon de l’agriculture

L’édition 2014 a créé tout un casse-tête aux organisateurs du Salon de l’agriculture. Le redoux a rendu inutilisable le terrain habituellement utilisé comme stationnement. Dès mardi, les organisateurs ont dû mettre sur place un service de navettes entre le stationnement du centre d’achat les Galeries St-Hyacinthe et le site du Salon, rue Beauparlant. Après une journée d’adaptation, le service de neuf navettes fonctionnait bien et satisfaisait les usagers.

Le thème choisi – les technologies qui changent l’agriculture – a su attirer les agriculteurs. « Quand je demande aux gens ce qui les attire au Salon, les gens me mentionnent les technologies et le besoin de socialiser », explique le directeur des communications du Salon de l’agriculture, Pierre Rhéaume.

L’affluence s’est située entre 2581 et 4165 pour un total de 10 021 personnes, pour les trois jours de l’événement qui avait lieu du 14 au 16 janvier. « Notre objectif n’est pas de briser des records d’affluence », dit Pierre Rhéaume. « S’il y a trop de monde, ça crée de la frustration. » La plupart des exposants et des visiteurs rencontrés se disaient contents de l’affluence et de leur visite. Plusieurs exposants ont dit avoir fait de bonnes affaires pendant le Salon.

L’an prochain, un troisième pavillon s’ajoutera sur l’emplacement des anciennes écuries, juste à côté du Centre BMO. L’espace supplémentaire permettra aux exposants actuels d’agrandir leurs kiosques tout en permettant d’accueillir de nouveaux exposants. « Il y a actuellement entre 150 et 200 entreprises sur la liste d’attente », explique Pierre Rhéaume.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires