Bush réduit le budget agricole de 27%

L’agriculture s’inscrit parmi les plus fortes baisses dans le projet de budget présenté par George W.Bush, président des Etats-Unis pour l’année 2002. Ce budget, qui est le premier présenté par le nouveau chef de l’Etat américain, entrera en vigueur le 1er octobre prochain après le vote du congrès. Il est globalement en hausse de 5,7% à 1.961 milliards de dollars. Les dépenses agricoles sont fixées à 19 milliards de dollars, soit une régression de 27%, tandis que les crédits affectés à l’environnement demeurent stables à 27 milliards de dollars. L’objectif de Bush est clairement affiché, il s’agit de “réduire la dette nationale d’un montant historique”.

Les efforts fournis pour prémunir les Etats-Unis de tout risque de contagion de son cheptel par des maladies comme la fièvre aphteuse ou l’encéphalite spongiforme bovine se voient en revanche attribuer une enveloppe plus importante (+12%) de 393 millions de dollars contre 352 millions de dollars au cours de l’exercice actuel. Cette hausse doit servir à financer le surcroît de travail de surveillance des inspecteurs vétérinaires dans les aéroports, les ports et aux frontières des Etats-Unis. Les services du Département américain à l’Agriculture travaillent actuellement à l’élaboration de tests de dépistage de la maladie de la vache folle, dont le financement doit également être couvert par le nouvel effort budgétaire de 41 millions de dollars. Ils devraient être disponibles en 2002.

Source : Les Échos

Commentaires