Campagne de promotion de la moule bleue d’élevage du Québec

Montréal (Québec), 11 octobre 2007 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches et du Centre-du-Québec et député de Frontenac, M. Laurent Lessard, annonce une aide financière de 50 000 dollars pour la promotion de la moule bleue d’élevage du Québec. Cette subvention a été accordée en vertu du volet 2 « Appui à la réalisation de projets rassembleurs » du Programme d’appui financier à la concertation dans le secteur des pêches et de l’aquaculture.

Campagne promotionnelle concertée
Fruit de la concertation de la Table maricole, de l’Association québécoise de l’industrie de la pêche et de l’Association québécoise de commercialisation de poissons et fruits de mer, le projet qui sera mis en oeuvre consiste en une campagne publicitaire ayant pour objet de faire connaître la moule bleue d’élevage du Québec.

Les moules du Québec seront offertes en format de deux livres et l’emballage contiendra de l’information nutritionnelle faisant ressortir les bienfaits pour la santé de la consommation de ce mollusque, des renseignements sur le mode de cuisson ainsi qu’une suggestion de recette. Ce mollusque d’eau salée, récolté et élevé au Québec, se distingue par son apport en fer et sa teneur élevée en minéraux. Bien charnue et relativement ferme, sa chair a un goût distinctif et savoureux.

Distribution dans les grandes chaînes d’alimentation et dans les poissonneries du Québec
Les consommateurs pourront acheter ce produit dans les supermarchés des grandes chaînes d’alimentation et dans les poisonneries. Ainsi, 400 000 livres de moules seront écoulées sur le marché jusqu’en janvier 2008.

Cette campagne promotionnelle vise un double objectif. D’une part, elle contribue à un meilleur positionnement des produits du Québec sur le marché intérieur en les faisant connaître aux consommateurs des régions urbaines et, d’autre part, elle crée de nouveaux liens d’affaires entre des transformateurs des régions maritimes productrices et les entreprises de distribution des régions urbaines.

En relation avec les priorités du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation
« Le projet est en relation directe avec la stratégie d’accroissement des achats d’aliments du Québec que prépare actuellement le Ministère, a déclaré le ministre Laurent Lessard. La promotion et l’identification des produits d’ici dans les lieux de vente constituent d’excellentes façons de concourir à l’atteinte de cet objectif. » Aussi le Ministère appuie-t-il de telles initiatives qui permettent de faire découvrir aux consommateurs la variété et la qualité des aliments frais ou transformés qu’offrent tout au long de l’année les producteurs et transformateurs québécois.

Portrait du secteur
L’industrie maricole québécoise réunit 20 entreprises actives situées sur le territoire maritime. Ces entreprises contribuent à maintenir plus d’une centaine d’emplois annuels et saisonniers. La moule bleue constitue notamment la plus grande partie de la production maricole commerciale du Québec et l’exploitation de ce mollusque cadre avantageusement avec les priorités fixées pour le développement de l’industrie maricole au Québec.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires