Compte-rendu de l’Assemblée annuelle de Holstein Canada

Brantford (Ontario), 31 mars 2008 – Des membres de tout le Canada ont assisté le 29 mars à la 125e Assemblée générale annuelle (AGA) de Holstein Canada à London, Ont. Tenue à l’hôtel Hilton, cette réunion a été le point central d’un congrès fertile en activités.

Les dirigeants élus de l’Association Holstein du Canada pour 2008 sont :
– le président, *Brian Leach, de Cobden, Ont.,
– le vice-président/président du Conseil, *Germain Lehoux, de Saint-Elzéar, Qué., et
– l’ex-président, *John Iversen, de Olds, Alb.

Les administrateurs sont :
C.-B. : Richard Bosma, Abbotsford
Qué. : Serge Blanchette, Saint-Hyacinthe*
Sask./Man. : Dale Strudwick, Balgonie, Sask.
Qué. : Denis Fournier, Sainte-Luce
Ont. : Glen McNeil, Goderich*
Qué. : Mario Perreault, Saint-Esprit
Ont. : Paul MacLeod, Woodstock
Maritimes : John Davidson, Bass River, N.-É.
Ont. : Ron Sleeth, Battersea
*Membre du Comité exécutif

En 2007, Holstein Canada a déclaré des revenus de 10 707 029 $ et des dépenses de 10 474 840 $, pour un bénéfice de 232 189 $. Pour 2008, l’Association prévoit un déficit de 185 913 $, avec des revenus et dépenses anticipés de 10 305 621 $ et 10 491 534 $, respectivement.

L’activité d’enregistrement pour tous les niveaux de pureté a été comparable à celle de 2006, bien que le revenu total pour les enregistrements ait chuté de 14,8 % à cause de la hausse des demandes d’enregistrement par voie électronique (DEVE) et du rabais de 3 $ par transaction dans ce cas, et de la révision de la structure tarifaire, qui a aussi entraîné une baisse des frais de dépôt en retard des demandes. Le revenu tiré des programmes d’amélioration de la race et de la classification a crû de 13,9 % l’an dernier. Le nombre de bêtes classifiées était aussi à la hausse en 2007 (à 226 115), tout comme les visites de mi-ronde.

Le président John Iversen a déclaré que les huit ans passés en tant que membre du Conseil et président, la dernière année, avaient été un honneur pour lui. Il a fait remarquer que Holstein Canada est devenue un leader mondial pour la valeur des programmes et services qu’elle offre à ses éleveurs. Le Canada a le plus haut taux d’enregistrement et de classification des Amériques. À la veille de ses 125 ans, l’Association se souvient de ses fondateurs et continuera à s’ajuster à une industrie changeante : moins de troupeaux, plus de vaches et une production moyenne plus élevée. John prévoit encore de la rationalisation dans l’industrie, comme ce fut le cas pour la classification multi-races, qui a connu un fort succès. Holstein Canada déploie des efforts pour diffuser ce programme informatique dans d’autres pays, comme l’Australie et, tout récemment, le Brésil. Enfin, John a exprimé sa joie sincère de voir rouvertes les frontières aux Holstein canadiennes.

Le président du Conseil Brian Leach a fait rapport au nom du Conseil. Le Programme visant à préserver la qualité génétique des ruminants s’est terminé et l’Association en a utilisé une bonne partie pour mettre sur pied des programmes intégrés visant à retenir et à grossir sa clientèle et, du même coup, sa part du marché. L’Association a alloué 600 000 $ au Réseau laitier canadien pour un projet national sur la santé animale, visant à évaluer la capacité génétique de résistance aux maladies d’un animal et à répondre au désir du consommateur d’avoir des produits sains venant de vaches en santé. Des détails ont été réglés pour la couleur du pelage de la Holstein et le Conseil a aussi élaboré des politiques, touchant notamment aux procédures et pénalités reliées à l’éthique des expos. On a aussi amélioré les programmes de classification et des Reconnaissances, avec une augmentation de la pondération de Santé et Fertilité dans la formule des IPV de 10 à 15 %.

Le secrétaire-gérant Keith Flaman a présenté quelques statistiques relatives à la situation laitière au pays et dans le monde. Au Canada, le prix du lait à la hausse a ralenti les importations de produits laitiers et, à la fin du printemps, a généré une augmentation des quotas laitiers. Au cours de l’année, l’augmentation continue des attributions de quotas et plusieurs exportations ont stimulé les inséminations de bovins. On s’attend donc, en 2008, à une augmentation des enregistrements et de l’inventaire des troupeaux laitiers, qui s’approcherait de celui d’avant la crise de l’ESB. Holstein Canada continue à coordonner l’étiquetage pour le programme d’Identification nationale des bovins laitiers, pour toutes les races laitières. Des efforts sont déployés auprès des producteurs et des fabricants de boucles-étiquettes pour améliorer la rétention de celles-ci. Grâce à une collaboration étroite avec l’Agence canadienne d’identification du bétail et Agri-Traçabilité Québec, on s’assure de vérifier l’âge de tous les Holstein enregistrés et de les inclure dans la base de données. L’enregistrement des sites d’élevage et de transit des animaux et le suivi de leurs déplacements sont les prochaines étapes pour concrétiser un système complet de traçabilité. Le Canada doit adopter des pratiques pour contrôler la propagation de toute maladie potentielle, afin d’en atténuer les pertes, le cas échéant.

Quatre modifications aux Statuts présentées par le Conseil ont été adoptées. La plus significative élargit la portée du Livre généalogique dans le but d’éliminer les blancs dans les pedigrees relatifs aux mâles Holstein dont le degré de pureté est de moins de 96,87 % (min. de six générations). Quatre résolutions ont été adoptées et seront traitées par le Conseil. Une résolution chaudement discutée a été défaite par les membres : elle visait à ce que Holstein Canada modifie sa politique pour que les animaux rouge et blanc *VRC ne soient plus admis dans les expos rouge et blanc.

Braedale Baler Twine (TB-86-2 ans-CAN 20*) a été nommée Vache de l’année 2007. Elle est la propriété du Syndicat Gén-I-Beq, de Saint-Patrice, Qué.; Baler Twine a été élevée par Braedale Holsteins, de Cumberland, Ont. William J. Merrill, de Campbellford, Ont., (préfixe Merlholme) a reçu le titre Un siècle de Holstein pour 102 ans d’adhésion continue à l’Association.

Le président de Holstein USA et conférencier invité, Douglas Maddox, de Riverdale, Calif., de Ruann and Maddox Dairies, a expliqué comment l’achat de son premier veau mâle enregistré avait changé sa vie et lui avait permis de réaliser ses rêves et de devenir un éleveur laitier respecté

Au cours d’un gala tenu la veille de l’AGA, 21 éleveurs Holstein ont reçu une plaque de Maître-éleveur.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Holstein Canada
http://www.holstein.ca/

Commentaires