L’évaluation des bovins laitiers suspendue au Québec et en Ontario suite à une faille de sécurité du site Internet de Holstein Canada

Holstein Canada gère les évaluations de bovins dans le cadre du programme d’assurance de la qualité proAction

Les Producteurs de lait du Québec (PLQ) et les Producteurs laitiers de l’Ontario ont temporairement suspendu le service de l’évaluation des animaux pour la certification du volet bien-être animal de proAction. C’est qu’une faille de sécurité a été détectée le 10 juillet dernier sur le site Internet de Holstein Canada. Des données confidentielles de quelque 6000 producteurs laitiers du Canada étaient disponibles sur Internet.

« Ce n’est pas une fuite de données », explique la directrice générale de Holstein Canada, Ann Louise Carson. « Ce n’est pas comme Desjardins. Chez-nous, il y a eu une erreur humaine. C’est comme si quelqu’un laissait la porte débarrée de la maison. Ça ne veut dire que quelqu’un est entré. Mais je ne peux pas prouver que personne n’est entré. »

Articles connexes

C’est une employée des PLQ qui a découvert la faille le 10 juillet dernier. Elle a trouvé un document confidentiel sur Internet, dévoilant qu’un serveur de tests de Holstein Canada n’était pas sécurisé.

« On a sécurisé l’environnement la journée même, raconte Ann Louise Carson. On se devait d’être un bon partenaire corporatif et de le dire aux producteurs. On n’a aucune preuve que les données ont été vues, mais on ne peut pas le garantir. »

Jusqu’à huit données par ferme sont ainsi restées sur le site non sécurisé et pourraient avoir été vues par d’autres personnes. Ann Louise Carson dit ne pas vouloir minimiser la situation, mais certaines de ces données sont déjà disponibles sur Internet, comme le nom de la ferme et l’adresse. Le numéro LCQ est le plus critique puisque cette donnée est considérée confidentielle au Québec. « Il n’y a pas de données sensibles, pas eu de données financières », tient à rassurer Ann Louise Carson.

C’est surtout le Québec et l’Ontario qui ont été touchés par cette situation. Le nombre est très restreint dans les autres. Au total, 6056 entreprises sont visées, dont environ 3000 au Québec et 2600 en Ontario.

Les Producteurs laitiers du Canada ont été avisés par les PLQ. « Les PLQ ont demandé à ce qu’un audit indépendant de la sécurité des processus de Holstein Canada soit réalisé par un auditeur mandaté par Les Producteurs laitieurs du Canada. Les correctifs nécessaires devront être appliqués rapidement », explique dans un courriel le directeur des communications aux PLQ, François Dumontier.

« Les évaluations des animaux pour la certification du volet bien-être animal de proAction sont temporairement surpendues. Elles reprendront lorsque l’audit indépendant aura confirmé la sécurité des systèmes de Holstein Canada », ajoute François Dumontier.

« C’est une erreur humaine, dit à plusieurs reprises en entrevue Ann Louise Carson. On le regrette. » Une lettre a été envoyés à tous les producteurs laitiers touchés par la situation la semaine dernière. « On va s’assurer que ça n’arrive plus jamais », ajoute Ann Louise Carson.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires