Conférence de l’OMC : Claude Béchard réitère son engagement à défendre la gestion de l’offre

Québec (Québec), 2 décembre 2009 – De retour de Genève, le député de Kamouraska-Témiscouata, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Réforme des institutions démocratiques, leader adjoint du gouvernement et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Claude Béchard, estime avoir atteint ses objectifs, notamment celui de rappeler le bien-fondé du système de la gestion de l’offre actuellement en place au Canada dans les secteurs du lait, de la volaille et des oeufs.

Du 28 novembre au 2 décembre, le ministre Claude Béchard a fait partie de la délégation canadienne qui s’est rendue à Genève pour prendre part à la 7e Conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Sa principale mission consistait à promouvoir et à défendre la gestion de l’offre dans le cadre des négociations sur l’agriculture. Il a profité de la présence des ministres fédéraux, M. Stockwell Day, ministre du Commerce international, et M. Gerry Ritz, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, pour faire le point sur les négociations agricoles à l’OMC.

Le ministre Béchard a d’ailleurs eu l’occasion de participer à la réunion plénière de l’assemblée générale des pays membres de l’OMC en compagnie des ministres fédéraux. Il a salué les propos des représentants du Canada qui, devant l’ensemble des nations du monde, ont insisté sur la protection des produits sensibles du secteur agricole canadien dans la recherche d’une entente globale.

Au cours de sa mission, le ministre Béchard a également rencontré plusieurs acteurs clés, dont le ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche de la France, M. Bruno Lemaire, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation de la Norvège, M. Lars Peder Brekk, de même que le secrétaire d’État à l’économie de la Suisse, M. Jean-Daniel Gerber. Ces rencontres ont également été l’occasion d’échanger sur les politiques agricoles adoptées dans ces pays. Le ministre a également rencontré M. Alejandro Jara, directeur général adjoint de l’OMC.

« Pour le gouvernement du Québec, la défense de la gestion de l’offre sur tous les plans et particulièrement sur le plan international demeure une priorité. Au Québec, l’agriculture contribue de façon importante à l’occupation du territoire. Les productions sous gestion de l’offre génèrent environ 40 % des recettes agricoles québécoises. Ces productions font partie intégrante de notre patrimoine culturel et historique. Elles sont essentielles au développement de nos collectivités et de notre territoire », a conclu le ministre.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Organisation mondiale du commerce (OMC)
http://www.wto.org/

Commentaires