Contexte favorable pour le prix du soya

Le prix du soya a connu une très bonne semaine la semaine dernière. Cependant, jeudi et vendredi, des prises de profits seront venues à bout de faire ralentir la progression du prix du soya. La faiblesse du prix du pétrole, la hausse de la valeur du dollar américain ainsi que les incertitudes entourant la situation en Égypte auraient aussi contribué à ce que le prix du soya termine la semaine sur une note moins positive.

Sur le contrat à terme de mars 11, le prix du soya a fini en légère baisse de 0,03 $US/boisseau (1,00 $CAN/TM) à 14,3350 $US/boisseau (519,83 $CAN/TM). Il a cependant terminé la semaine avec un gain hebdomadaire intéressant de 0,2575 $US/boisseau (9,38 $CAN/TM).

Fondamentalement, le contexte du marché du soya demeure toujours très bien ancré. Les inventaires américains de soya pour 2010-11 devraient être serrés (3,82 millions de tonnes). De plus, certains signes laissent toujours entendre que la demande pourrait être plus forte que prévu cette année.

Fait non négligeable, les ventes à l’exportation de soya américain de la semaine dernière, à 1,17 million de tonnes, ont été les plus élevées depuis le début de l’année commerciale 2010-11.

La hausse du prix du soya en début de semaine a bien révélé que les marchés ne sont pas prêts à ignorer la situation des inventaires serrés de soya américain et que, à ce titre, les producteurs américains devront semer des superficies importantes de soya cette année pour répondre à la demande. Ceci renforce l’idée que la guerre des acréages est maintenant bel et bien en place et que, même si l’attention des marchés pourrait se porter surtout sur le maïs, elle ne peut ignorer le soya.

Pour le soya, la seule ombre au tableau présentement reste que les conditions météorologiques en Amérique du Sud se sont beaucoup améliorées au cours des dernières semaines. Plusieurs envisagent donc que des productions importantes de soya puissent finalement avoir lieu cette année au Brésil et en Argentine. Les récoltes de soya devant débuter bientôt, le prix du soya pourrait éventuellement en faire les frais au cours des prochaines semaines.

Sur le contrat à terme de mars 11, le prix du soya a repris du tonus la semaine dernière et continue toujours de suivre sa tendance haussière à long terme. En raison de la récolte en Amérique du Sud qui devrait débuter sous peu et, partagé entre cette situation aux effets potentiellement négatifs et le contexte serré d’offre et demande optimiste, certains croient que le prix du soya pourrait adopter une tendance plus neutre à court/moyen terme.

Plus d’information sur www.grainwiz.com

Commentaires