Création d’une nouvelle entreprise forestière au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Laterrière (Québec), 6 février 2004 – Le ministre délégué à la Forêt, à la Faune et aux Parcs, M. Pierre Corbeil et la ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Mme Françoise Gauthier, se sont réjouis qu’une étape importante soit franchie dans la relance de la Coopérative Forestière Laterrière par la création d’une nouvelle entreprise forestière, Produits forestiers Saguenay Inc..

« Cette opération permettra la consolidation et le maintien de plus de750 emplois, incluant le retour au travail de plus de 300 travailleurs enforêt et en usine affectés par l’arrêt des opérations de la Coopérative, auprintemps 2003 », a rappelé le ministre Corbeil. « C’est une bouffée d’air fraispour une région qui a eu plus que sa part de mauvaises nouvelles au cours desdernières semaines », a renchéri pour sa part la ministre Gauthier lors d’uneconférence de presse où les détails du projet ont été dévoilés.

Le ministre a rappelé que Produits forestiers Saguenay Inc. regroupera les actifs de la Scierie Saint-Fulgence, de la Scierie Laterrière, de la Scierie Petit-Saguenay et de Scieries Saguenay, à La Baie. Les actionnaires dela nouvelle entreprise sont la Compagnie Abitibi-Consolidated du Canada, laCoopérative Forestière Laterrière et Placements HNMA, cette dernièreentreprise étant copropriétaire de Scieries Saguenay Ltée.

Le ministre Corbeil a profité de l’occasion pour préciser la contributiongouvernementale aux efforts de relance et de consolidation des activités desciage au Saguenay, une contribution qui passe notamment par uneredistribution des volumes de bois entre les diverses usines concernées. Lesfaits saillants de ce projet de consolidation se résument ainsi :

  • Octroi d’un volume supplémentaire de 40 000 m3 de bois résineux à l’usine de Laterrière, provenant de la forêt publique de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
  • Après acceptation, redistribution à parts égales du volume de 57 600 m3 de résineux, actuellement attribué à l’usine de sciage d’Abitibi-Consolidated à Petit-Saguenay, vers l’usine de Laterrière et vers l’usine d’Abitibi-Consolidated à Saint-Hilarion, dans Charlevoix;
  • Octroi d’un volume supplémentaire de 60 000 m3 de peuplier et transfert d’un volume de 7 000 m3 de peuplier précédemment attribué à Scierie Saguenay Ltée, vers l’usine de Petit-Saguenay, qui disposera ainsi, en ajoutant les volumes qui lui sont actuellement attribués, d’un total de près de 100 000 m3 de peuplier provenant des forêts publiques et de 40 000 m3 provenant de forêts privées;
  • Engagement des actionnaires de Produits forestiers Saguenay de construire des unités de séchage sur le site de la scierie de Laterrière, en plus d’une usine de rabotage dont la localisation sera déterminée ultérieurement.

    Le ministre a précisé que la consolidation des actifs favoriserait lesinvestissements nécessaires pour assurer la modernisation des équipements desusines concernées. « Les usines de sciage visées par ce plan de relance sedoivent de procéder à la modernisation de leurs installations et aurenouvellement de certaines pièces d’équipements. A notre avis, le plan offrele cadre de rentabilité à long terme qui permettra la réalisation de cesinvestissements. »

    Dans le cas de l’usine de Petit-Saguenay, le ministre a souligné que :« L’ajout de 60 000 m3 de peuplier va permettre à cette usine de se spécialiserdans un créneau de plus en plus prometteur alors que le volume de résineuxqu’elle détenait va notamment consolider la production des usines deLaterrière et de Saint-Hilarion. De plus, l’usine de Petit-Saguenay entretientdes relations d’affaires avec des entreprises qui se spécialisent dans laseconde transformation du peuplier, ce qui leur assurera une sourced’approvisionnement stable. Cet ajout de peuplier aura donc un impact positifdouble sur l’activité et les emplois forestiers dans la région. »

    De plus, le ministre Corbeil a confirmé que le contratd’approvisionnement et d’aménagement forestier de 340 000 m3 rattaché àProduits forestiers Labrieville Inc., usine détenue par la Coopérative deLaterrière, demeure intégralement rattaché à ladite usine. « Nous croyons qu’ilest essentiel de procéder ainsi pour nous assurer que tous les scénariospuissent être reçus et analysés. L’objectif demeure de trouver les meilleuressolutions pour que Labrieville et la Haute-Côte-Nord puissent retrouver, leplus rapidement possible, une activité économique soutenue provenant de larécolte et de la transformation de cette ressource. »

    « Tout au long des discussions qui ont pavé la voie à la création deProduits forestiers Saguenay et à la relance de la Coopérative de Laterrière,nous avons été constamment préoccupés par l’importance de protéger l’avoir descoopérants et surtout, d’assurer une solution viable et durable qui vientsoutenir l’activité économique régionale et les perspectives d’emploi à moyenet à long terme », a souligné le ministre Corbeil.

    « J’aimerais souligner les efforts de tous ceux et celles qui ontparticipé à ce processus important pour l’activité économique du Saguenay-Lac-Saint-Jean. C’est une bonne nouvelle pour les centaines detravailleurs qui pourront ainsi envisager un avenir prometteur, après des moisd’incertitude et d’inquiétude », a conclu de son côté la ministre Gauthier.

    Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

    Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
    http://www.agr.gouv.qc.ca/

    Ministère des Ressources Naturelles du Québec
    http://www.mrn.gouv.qc.ca/

  • Commentaires