De retour de l’Illinois

Corey Holmes et son père Rick cultivent sur plus de 4000 hectares (10 000 acres) principalement dans le comté de Logan, dans le centre de l’Illinois. Ici, les semis se sont déroulés sans retard et le maïs pousse extrêmement bien.

Justin Welsh et le producteur Corey Holmes, examinant une panicule le 27 juin 2014 PHOTO : André Dumont

Justin Welsh et le producteur Corey Holmes, examinant une panicule le 27 juin 2014 PHOTO : André Dumont

Pas plus tard que le 27 juin, certains des champs avaient déjà atteint le dernier stade végétatif, avec l’apparition des panicules.

« C’est le temps de l’année où un jour, le maïs est à la hauteur des genoux et quand on retourne dans le même champ, il dépasse nos têtes! », s’exclame Justin Welch, chef des services Encirca chez DuPont Pioneer.

Le Bulletin des agriculteurs était sur place pour une série de reportages sur les moyens innovateurs de combiner les données de topographie, de types de sols et de météo pour produire en temps réel des recommandations d’azote à taux variable.

Certains articles seront publiés cette semaine et la semaine prochaine sur internet et via Le Bulletin Express. Dans le numéro de septembre du magazine, nous vous présenterons le producteur Corey Holmes ainsi qu’un dossier approfondi sur la science derrière les recommandations d’applications à taux variables.

15,8 Tm/ha

À partir de cet épi, le rendement a été estimé à 15,8 Tm/ha.

À partir de cet épi, le rendement a été estimé à 15,8 Tm/ha.

Dans un champ près de la maison de son père, Corey Holmes déshabille un petit épi. Il compte 18 rangées, de 35 grains chacune. Avec une population estimée à 34 000 plants à l’acre et selon le facteur de conversion habituellement utilisé pour les hybrides Pioneer, Justin Welsh arrive à un rendement de 252 boisseaux à l’acre, soit 15,8 Tm/ha.

D’accord, il s’agit d’un calcul à partir d’un seul épi, mais à voir l’absence de maladies et de mauvaises herbes dans le champ, c’est suffisant pour savoir que la récolte sera très bonne. Bien au-delà de la moyenne de 11 Tm/ha pour l’Illinois en 2013.

Le centre de l’Illinois a d’excellentes terres. Les précipitations y sont plus régulières que dans le reste du Midwest, en raison de la proximité des Grands Lacs. La pluie a été très abondante vers la fin du mois de juin.

à propos de l'auteur

André Dumont's recent articles

Commentaires