Des cultures intercalaires à la place des mauvaises herbes

Les cultures intercalaires sont souvent implantées dans le but de prévenir l’érosion, d’améliorer la portance du sol lors de la récolte, de fournir de l’azote ou de générer de la matière organique. Dans cette vidéo, le professeur de l’Université Laval Gilles Leroux nous explique comment les cultures intercalaires peuvent aussi servir à combattre les mauvaises herbes dans le maïs.

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires