Des mesures internationales scientifiques pour faire face à l’ESB réclamées

Ottawa (Ontario), 25 août 2003 – Le ministre canadien de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, la secrétaire américaine à l’Agriculture, Mme Ann Veneman, et le secrétaire mexicain à l’Agriculture, M. Javier Usabiaga, demanderont conjointement que l’Office international des épizooties (OIE) encourage, relativement à l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), une approche axée sur les risques qui soit plus pratique et actuelle. Leur objectif est d’assurer aux consommateurs de partout au monde des réserves alimentaires salubres et de résoudre les problèmes de commerce international qui surviennent à la suite de la découverte de la maladie au sein du cheptel d’un pays donné.

Dans une lettre commune adressée au directeur de l’OIE, Dr Bernard Vallat, ils notent que le cas unique d’ESB découvert récemment au Canada a eu d’énormes incidences économiques défavorables malgré les mesures de protection rigoureuses en place au Canada. Ils soulignent le besoin urgent d’adopter des mesures commerciales fondées sur la science et acceptées à l’échelle internationale, ce qui implique la tenue d’un dialogue international en vue d’élaborer une approche commerciale axée sur les risques qui soit plus pratique et actuelle.

La lettre notera aussi que les normes actuelles de l’OIE ont aidé nombre de pays, exempts d’ESB ou non, dans leurs efforts de réduction des risques. La lettre commune demande que la Commission du Code zoosanitaire international de l’OIE, lors de sa prochaine réunion en septembre, amorce le dialogue nécessaire à l’établissement de lignes directrices pratiques et à assise scientifique en ce qui concerne la gestion des risques liés à l’ESB.

Le ministre Vanclief et ses homologues concluront cette lettre conjointe en énonçant qu’il est impératif de réagir rapidement pour que les pays poursuivent le commerce des animaux et des produits animaux en toute confiance malgré la possibilité de cas isolés d’ESB dans l’avenir.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Office international des épizooties (OIE)
http://www.oie.int/

United States Department of Agriculture (USDA)
http://www.usda.gov/

Commentaires