Des représailles agricoles en vue

Le Canada hausse le ton contre les États-Unis

L’ambassadeur canadien aux États-Unis, David MacNaughton, a indiqué devant une assemblée de journalistes agricoles à Washington que d’autres tarifs pourraient suivre ceux déjà mis en place l’an dernier en représailles aux tarifs américains sur l’acier et l’aluminium importés du Canada.

Les biens ciblés inclus le porc, les pommes et l’éthanol. Durant une période de consultation de 45 jours, le Canada étudierait quels produits auraient le moins d’impacts sur les consommateurs canadiens tout en ayant le plus d’impacts aux États-Unis.

Articles connexes

Selon le Canada, les tarifs sont injustes et illégaux et devraient donc être levés. Les mesures déjà mises en place et celles envisagées visent mettre en place des tarifs correspondant.

Les États-Unis avaient mis en place des tarifs sur l’aluminium et l’acier au début des négociations sur le renouvellement de l’ALENA. Le nouvel accord tarde cependant à être ratifié par le congrès américain. Selon le Canada, l’ALENA.2 créé des occasions intéressantes pour les secteurs agricoles autant du côté canadien que américain.

L’ambassadeur a plaidé pour le retour à des relations plus amicales entre les deux pays, surtout en considérant les menaces internationales qui planent en ce moment.

Source: Successful Farming

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires