Effet de la nouvelle réglementation sur les néonicotinoïdes

Selon CropLife Canada, les nouveaux règlements ontariens concernant l’utilisation de semences traitées aux néonicotinoïdes priveront les producteurs d’un revenu de 880 M$ par année. CropLife a donné le mandat à RIAS Inc., une firme-conseil d’Ottawa, d’évaluer les répercussions de ces nouveaux règlements. Il faut savoir que les néonicotinoïdes sont appliqués sur pratiquement toutes les semences de maïs et de canola et sur une bonne portion des semences de soya en Amérique du Nord.

L’Ontario a émis de nouveaux règlements ce printemps afin de réduire de 80 % l’usage de néonicotinoïdes. Les néonicotinoïdes ont été associés aux pertes de colonies d’abeilles en Ontario, particulièrement au printemps 2012 et à l’hiver 2013-2014. Afin de parvenir à réduire de 80 % l’usage de néonicotinoïdes d’ici 2017, la province a établi des exigences pour la vente et l’utilisation des semences de maïs et de soya traitées aux néonicotinoïdes selon lesquelles les producteurs devront prouver que leurs champs sont infestés par des insectes.

Le rapport de RIAS, publié le 8 mai, indique que les nouveaux règlements sur les néonicotinoïdes réduiraient les récoltes de maïs de 2,6 millions de tonnes par année. La firme s’attend également à ce que la production de fèves de soya diminue de 1 million de tonnes par année. De plus, toujours selon le rapport de RIAS, les producteurs auront probablement à débourser un total de 24 M$ annuellement pour se conformer aux règlements.

Ted Menzies, président et chef exécutif de CropLife Canada, affirme que les nouveaux règlements compromettent la viabilité financière de l’agriculture en Ontario. « Ce plan impose un immense fardeau financier et n’établit aucune preuve tangible démontrant ses effets positifs sur la santé des abeilles », a déclaré Ted Menzies dans un communiqué. « Les néonicotinoïdes ont été analysés avec soin, puis approuvés par Santé Canada. Il est difficile de comprendre pourquoi le gouvernement de l’Ontario s’en prend ainsi aux producteurs et les place dans un aussi grand désavantage concurrentiel. »

Source : The Western Producer

 

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires