eMerge Interactive acquière deux entreprises de mise en marché du bétail

Sebastian (États-Unis), le 25 avril 2000 – La société eMerge Interactive inc.(EMRG au Nasdaq), intégrateur inter-entreprises de la chaîne de valeur sur le marché de 40 milliards $ de l’industrie américaine de la production de boeuf, a annoncé aujourd’hui qu’elle a fait l’acquisition de deux entreprises.







« Notre but est de créer une nouvelle économie bovine en exerçant une influence positive sur le processus de production par la mise en place du marché électronique efficient eMerge. »


Ceci lui permettra d’accélérer sa stratégie commerciale unique à valeur ajoutée :

  • L’infrastructure de vente et de service de la société Eastern Livestock Co., basée à Louiseville au Kentucky, soit la plus grande firme de commercialisation du bétail à l’échelle nationale
  • La société Jordan Cattle Auction de San Saba, au Texas, qui est une pionnière dans le domaine de la certification sanitaire des bovins

    Selon Charles Abraham, directeur général : « Notre but est de créer une nouvelle économie bovine en exerçant une influence positive sur le processus de production par la mise en place du marché électronique efficient eMerge, d’une puissante infrastructure de gestion de l’information et de technologies favorisant la plus-value. » Il fait également remarquer que, grâce à cette stratégie, eMerge se distingue des autres mainteneurs de marché, qui se contentent d’assurer le lien entre les vendeurs et les acheteurs. « Ces acquisitions vont nous permettre d’accélérer l’élargissement à l’échelle nationale de notre stratégie d’intégration de la chaîne de valeur dans l’ensemble de l’industrie du boeuf. »

    Ces transactions jumelées, qui sont évaluées à 27,8 millions $ en espèces et à 14,5 millions $ en actions, seront inscrites au poste d’achat de biens, et il en résultera un accroissement à la fois des produits d’exploitation et du bénéfice net.

    M. Abraham souligne en outre que la société eMerge a déjà implanté plusieurs composants de son processus d’intégration de la chaîne de valeur, notamment au niveau de son réseau d’information électronique CattleinfoNet, installé sur le Web, qui est doté de la plus importante base de données historiques privées sur le bétail de toute l’industrie, de systèmes d’information robustes, d’un marché électronique en croissance rapide et de technologies qui permettent aux intervenants de l’industrie d’ajouter plus efficacement de la valeur à leurs produits. « En conjuguant ainsi des ressources existantes à des joueurs de premier plan dans leurs disciplines respectives, nous construisons sur une base solide », commente M. Abraham.

    « Incorporée en 1982, la société Eastern est une organisation renommée qui offre à la fois une expertise dans la gestion des grands volumes et un vaste réseau de mise en marché déjà implanté au sein de l’industrie. Nous allons intégrer à cette organisation la plate-forme de commerce électronique CattleinfoNet, le réseau d’information et les technologies, ce qui nous permettra d’optimiser nos rendements conjugués en vue de créer le plus grand marché virtuel de commerce de boeuf en Amérique. »

    M. Abraham poursuit en ces termes : « L’entreprise Jordan Cattle ajoute une autre dimension cruciale au processus d’intégration de la chaîne de valeur. Elle fut en effet l’une des premières à commercialiser avec succès le service de certification sanitaire des bovins. Depuis, l’entreprise a réussi à démontrer qu’un processus de contrôle de la qualité bien documenté ajoute de la valeur et fait augmenter la marge bénéficiaire. Grâce à ce système, les éleveurs touchent déjà en moyenne 60 $ de plus par tête pour leur bétail certifié, une valeur qui continuera de s’accroître au niveau du parc d’engraissement, à mesure qu’ils constateront les avantages associés aux bovins plus performants et de moindre coût. »

    « En fusionnant l’excellent modèle commercial de Jordan à la capacité de gestion de gros volumes de la Eastern, ainsi qu’à notre propre infrastructure d’information et à nos technologies favorisant la plus-value, non seulement augmentons-nous notre portée sur le marché, mais nous aidons également l’industrie, à l’échelle nationale, à matérialiser des marges accrues qu’elle ne peut atteindre que grâce à la certification et au marquage des bovins. »

    Aussi bien chez Eastern que chez Jordan, les cadres supérieurs partagent l’enthousiasme de M. Abraham au sujet de ces acquisitions.

    « Notre famille pratique le commerce du bétail depuis plus de 100 ans », affirme Tommy Gibson, président de la Eastern Livestock, qui poursuivra ses activités de façon indépendante dans les secteurs des pâturages et de l’engraissement. « En jumelant les imposantes ressources et technologies de eMerge avec notre système existant, nous espérons assurer à nos clients, ainsi qu’à l’ensemble de l’industrie, de meilleurs niveaux de qualité et de rentabilité. Et ainsi, nous connaîtrons tous encore plus de succès. »

    Pour sa part, Ken Jordan, vice-président et directeur général de la Jordan Cattle, se dit d’accord : « Malgré l’énorme succès qu’ont connu les éleveurs qui ont eu recours à notre programme de certification sanitaire, notre portée sur le marché s’est heurtée à des contraintes géographiques. Mais eMerge va permettre d’abattre ces obstacles, ce qui veut dire que notre aptitude à faire croître la marge bénéficiaire au sein de l’industrie prend tout à coup une envergure nationale. »

    Il ajoute que la société eMerge Interactive est particulièrement bien qualifiée pour implanter ces changements : « eMerge dispose à la fois d’une solide expertise dans le commerce des bovins et d’outils uniques, soit une immense base de données, de puissants systèmes d’information, une plate-forme de commerce électronique établie et d’extraordinaires technologies d’amélioration de la qualité. Ce modèle d’entreprise hautement évolutif permettra d’appliquer le modèle de certification Jordan à un réseau d’entreprises bovines de plus en plus nombreuses à l’échelle nationale et devrait, en bout de ligne, modifier positivement le processus national de production du boeuf, de sorte que d’autres intervenants pourront eux aussi réaliser les marges accrues que nous avons constatées. »

    M. Abraham insiste sur le fait que ces acquisitions constituent des étapes importantes de la démarche de eMerge vers de meilleures efficiences et une plus grande rentabilité au sein de l’industrie bovine, ainsi que vers l’amélioration de la qualité générale du boeuf américain.

    « En continuant ainsi à évoluer selon notre plan stratégique initial, nous sommes en bonne voie pour établir un système complet qui permettra au million de participants de l’industrie du boeuf de mettre en oeuvre à l’échelle nationale un programme de certification de la qualité et d’accroissement de la rentabilité. Et ce n’est là qu’un début, ajoute-t-il.

    Nous continuerons en effet d’évaluer des candidats présentant des caractéristiques complémentaires, aussi bien à des fins d’acquisition que de partenariat stratégique. »

    À propos de la société eMerge Interactive inc.

    eMerge Interactive inc., entreprise issue du partenariat de Safeguard Scientifics (SFE à la bourse de New York), de Internet Capital Group (ICGE au Nasdaq) et de XL Vision, est un intégrateur inter-entreprises de la chaîne de valeur qui dessert le marché de 40 milliards $ US associé à l’industrie de la production de boeuf. L’entreprise a pour objectif stratégique d’influencer positivement le processus de production de boeuf et d’ajouter au système national d’approvisionnement en boeuf une valeur non matérialisée à ce jour, grâce à son marché électronique efficient, à une puissante infrastructure de gestion de l’information et à des technologies favorisant la plus-value.

    À propos de la société Eastern Livestock Co. inc.

    Incorporée en 1982, la Eastern Livestock Co. inc. est une société privée qui oeuvre dans le commerce et la mise en marché des bovins et qui opère dans pratiquement tous les états producteurs de bovins à travers les Etats-Unis. Au cours de 1999 seulement, l’entreprise a mis en marché plus de deux millions de têtes de bétail, ce qui en fait la plus grande organisation du genre à l’échelle nationale. Grâce à un réseau en pleine expansion d’acheteurs de bovins, la Eastern a accès à un très gros volume et à une grande variété de bovins. L’entreprise est fière de se démarquer par son temps de réaction rapide et par son engagement à l’égard de la satisfaction complète de la clientèle.

    À propos de Jordan Cattle Auction

    Au service de l’industrie des bovins depuis plus de 40 ans, la société Jordan Cattle Auction exploite des marchés aux enchères à San Saba, Brownwood et Mason, au Texas. Elle fut l’une des premières entreprises de sa catégorie à commercialiser un programme de certification sanitaire des bovins, soit un processus qui comporte des normes obligatoires applicables aux calendriers de sevrage et de vaccination, ainsi qu’à l’identification et au repérage électroniques des bêtes individuelles tout au long de la chaîne de production. Présenté aux clients pour la première fois en 1999, à l’occasion de la première vente Premium Stocker and Feeder de Jordan, ce modèle de certification permet d’accroître la valeur des animaux provenant de petits ou de grands troupeaux; il permet également d’améliorer l’efficience et sert de base au partage en circuit fermé de l’information relative au rendement.

    Les énoncés qui, dans le cadre du présent communiqué ou autrement, émanent de la société et portent sur ses activités d’affaires, et notamment sur sa croissance, sans pour autant constituer des faits historiques, sont des énoncés de nature prospective et sont formulés en vertu des dispositions de la règle refuge édictée par la Private Securities Litigation Reform Act de 1995 relativement à l’information financière prospective. Les termes tels que « prévoir », « anticiper », « envisager », « projeter », « croire », « estimer » et autres expressions similaires désignent de tels énoncés prospectifs et présentent donc des éléments de risque et d’incertitude, y compris les risques dont le détail est précisé dans la notice d’offre et les documents que la société a déposés le 4 février 2000 auprès de la SEC. Les résultats réels de la société pourraient donc différer sensiblement des résultats exprimés de façon explicite ou implicite dans ces énoncés prospectifs.

    Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

    eMerge Interactive

    http://www.emergeinteractive.com

    Jordan Cattle Auction

    http://www.jordancattle.com/

    Commentaires