En route vers le pôle Sud en tracteur

Traverser l’Antarctique en tracteur pour se rendre vers le pôle sud, une entreprise invraisemblable selon vous? Et non puisque celle que l’on appelle Tractor Girl, Manon Ossevoort, ne fait que recréer l’exploit d’un explorateur qui a réalisé ce même voyage plus de cinquante ans plus tôt. En 1958, Sir Edmund Hillary s’était associé avec Massey Ferguson pour réaliser ce défi, avec trois Massey Ferguson TE20 modifiés.

Aujourd’hui, Mme Ossevoort s’est associé au fabricant de tracteurs, ce qui recréera un exploit inédit, avec l’aide d’explorateurs chevronnés. Son expédition nommée Antartica2 se fera à bord d’un Massey Ferguson MF 5610. Elle devra traverser 2900 milles pour atteindre son objectif qu’elle estime rejoindre le 7 décembre.

La jeune femme a débuté son périple il y a quatre ans, le 15 septembre 2010, afin de réaliser et démontrer que les rêves les plus fous sont réalisables si on s’y met. Elle rêvait elle-même petite de se rendre au bout du monde. Elle est partie en tracteur de sa ville natale des Pays-Bas jusqu’à Cap Town en Afrique du Sud. Elle a dû s’arrêter faute de bateau pour se rendre à destination. Après avoir eu vent de son histoire, Massey Ferguson a décidé de lui donner un coup main. Depuis, Mme Ossevort a poursuivi son voyage et est arrivé sur le continent arctique le 21 novembre dernier. Au terme de son périple, elle compte enfouir une capsule temporelle contenant les lettres d’enfants qui y racontent leurs rêves, afin que les générations futures puissent lire sur les espoirs et non seulement sur la guerre et la politique.

Massey Ferguson suit le voyage de « Tractor Girl » sur un site qui lui est dédié. Il est aussi possible de suivre le journal de Mme Ossevoort.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Céline Normandin's recent articles

Commentaires