Enquête sur l’ESB en Alberta

Edmonton (Alberta), 20 mai 2003 – L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a placé une exploitation agricole de l’Alberta sous surveillance pendant qu’elle enquête sur un cas unique d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), mieux connue sous le nom de maladie de la vache folle.

Le cas mettant en cause une vache a été détecté dans le cadre du programme de surveillance continue de l’ESB mis en place par le Canada. Les autorités agricoles de l’Alberta ont réalisé des épreuves sur une vache qui avait été condamnée à l’ abattage. La viande de cet animal n’est pas entrée dans le circuit de distribution des aliments. Les analyses préliminaires effectuées dans un laboratoire provincial et au Centre national des maladies animales exotiques de l’ACIA n’ont pas réussi à écarter l’hypothèse de l ‘ESB. L’ACIA a envoyé des échantillons au Laboratoire mondial de référence de Weybridge, au Royaume-Uni, et celui-ci a vé rifié la présence de l’ESB.

L’ACIA et la province d’Alberta examinent l’origine de l’animal et la façon dont ses restes ont été transformés. Les renseignements disponibles donnent à penser que le risque pour la santé humaine et la possibilité que l’animal ait transmis la maladie à d’autres bovins canadiens sont faibles.

« Des mesures immédiates ont été prises pour protéger les consommateurs canadiens et le cheptel du pays, a affirmé le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lyle Vanclief. Les autorités fédérales, de pair avec leurs partenaires provinciaux et de l’industrie, mènent une enquête approfondie et prennent toutes les mesures qui s’imposent pour maîtriser la situation. »

« Nous demeurons confiants en notre industrie de l’élevage bovin et nous appuierons tant l’ACIA que notre industrie en vue d’éliminer cette maladie au Canada », a indiqué Shirley McClellan, vice-première ministre et ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et du Développement rural de l’Alberta.

Le troupeau touché sera dépeuplé une fois qu’on aura obtenu les échantillons nécessaires à l’enquête en cours. Si d’autres troupeaux à risque sont trouvés au cours de l’enquête, ils seront également dépeuplés.

Il s’agit d’une enquête exhaustive qui vise à retracer l’origine de la vache et à déterminer comment celle-ci a été transformée, de façon à fournir des renseignements qui permettront de contrôler les risques de propagation de la maladie. L’enquête comporte un examen minutieux des registres de l’exploitation agricole, de l’abattoir, de l’établissement d’équarrissage et des provenderies.

Page principale – Enquête sur l’ESB en Alberta
http://www.inspection.gc.ca/francais/anima/heasan/disemala/bseesb/bseesbindexf.shtml

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)
http://www.cfia-acia.agr.ca/

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires