Estimation de la production des principales grandes cultures en septembre 2005

Ottawa (Ontario), 5 octobre 2005 – Les agriculteurs des Prairies ont indiqué une augmentation de la production de graines oléagineuses (canola et lin) en 2005, mais une légère diminution de la production de blé de printemps, d’orge et de pois secs. La récolte tardive et la baisse de la qualité des grains sont en voie de devenir des problèmes importants pour les producteurs des Prairies.

Les données de l’Enquête annuelle sur les fermes de septembre qui a été menée auprès de 17 400 agriculteurs brossent un tableau bien différent des deux grandes régions productrices. Au Québec et en Ontario, le temps chaud et sec accompagné de pluies sporadiques, surtout dans le sud de l’Ontario, a retardé la croissance des cultures et réduit les attentes de production de maïs et de soya.

Dans l’Ouest, les agriculteurs ont indiqué que la production allait probablement être encore abondante malgré la période prolongée de temps incertain jusqu’à maintenant cet automne. Le temps frais et humide a nui à la croissance des cultures ensemencées tardivement et a ralenti ou retardé la récolte de sorte que la qualité pourrait encore être inférieure en 2005. La longue attente dans les champs pourrait nuire à la qualité générale des cultures.

La production de canola s’améliore
Les agriculteurs des Prairies ont indiqué que la production de canola devrait augmenter de 9,5 % pour atteindre 8,3 millions de tonnes, en raison d’un rendement record et d’une augmentation de la superficie récoltée comparativement à 2004.

En Saskatchewan, où près de la moitié du canola canadien est cultivé, les agriculteurs prévoient que la production pourrait augmenter de 1,2 million de tonnes et atteindre la quantité record de 4,1 millions de tonnes en 2005. Le sommet précédent avait été atteint en 1999 (4,0 millions de tonnes). Les agriculteurs de l’Alberta s’attendent à une augmentation plus modeste de la production, soit de 125 000 tonnes, pour un total de 3,1 millions de tonnes. Ces augmentations sont attribuables principalement à l’accroissement de la superficie consacrée au canola en 2005 et, dans le cas de la Saskatchewan, à un rendement record. Par ailleurs, les mauvaises conditions au Manitoba devraient entraîner une baisse de 34,7 % de la production, qui n’atteindra que 1,2 million de tonnes. Une forte réduction tant de la superficie que du rendement a été signalée. La production moyenne décennale au Manitoba est de 1,5 million de tonnes.

La production de lin pourrait doubler
Dans les Prairies, la production de lin devrait passer de 516 900 tonnes en 2004 à 1,0 million de tonnes en 2005. Malgré ce bond, la production est loin du sommet de 1,2 million de tonnes atteint en 1970. Cette augmentation s’explique principalement par l’accroissement attendu de la superficie récoltée et du rendement. Les producteurs dans les trois provinces des Prairies ont prévu une augmentation de la production de lin.

L’augmentation en Saskatchewan est attribuable à une forte hausse du rendement et à la superficie récoltée record de 1,6 million d’acres, facteurs qui, ensemble, ont contribué à la production record prévue de 830 600 tonnes. Le sommet précédent de 711 200 tonnes avait été atteint en 1999. On retrouve environ quatre cinquièmes des cultures de lin en Saskatchewan.

La production de blé de printemps fléchit légèrement
La production totale de blé de printemps dans les Prairies devrait atteindre 17,7 millions de tonnes, en baisse de 1,8 % comparativement à 2004. La moyenne décennale est de 17,7 millions de tonnes. Le rendement moyen signalé a été de 37,9 boisseaux à l’acre, en baisse de 1,0 % comparativement à 2004.

Les agriculteurs de la Saskatchewan et de l’Alberta prévoient qu’il y aura une modeste augmentation de la production cette année, mais les mauvaises conditions au Manitoba ont fait baisser la production de 27,4 %, cette dernière s’étant établie à 2,4 millions de tonnes. La moyenne décennale au Manitoba est de 3,4 millions de tonnes.

La production de blé dur affiche une légère hausse
Les agriculteurs des Prairies s’attendaient à ce que la production de blé dur atteigne 5,4 millions de tonnes, soit une hausse de 8,4 % comparativement à 2004, attribuable à l’augmentation du rendement et de la superficie récoltée. La moyenne décennale est de 4,6 millions d’acres.

Les agriculteurs dans les trois provinces des Prairies s’attendent à une augmentation de la production en 2005. La plus grande partie du blé dur canadien est cultivé en Saskatchewan.

La production d’orge et d’avoine fléchit légèrement
La production d’orge des Prairies devrait s’établir à 11,3 millions de tonnes en 2005, soit une baisse de 7,8 %. La moyenne décennale est de 11,4 millions de tonnes.

Le Manitoba et l’Alberta ont indiqué des baisses de 48,7 % et de 9,3 %, respectivement, tandis que la Saskatchewan va à l’encontre de la tendance avec une augmentation de 5,2 % de sa production prévue en orge.

La production d’avoine des provinces des Prairies a reculé de 11,2 % pour se situer à 2,9 millions de tonnes, en raison de la baisse de 11,4 % du rendement. La moyenne décennale est de 3,1 millions de tonnes.

À l’échelle provinciale, le Manitoba a indiqué une chute de 53,9 %, soit une production de 416 400 tonnes, la plus basse depuis 1991. Par ailleurs, les agriculteurs de la Saskatchewan et de l’Alberta ont indiqué des augmentations respectives de 2,9 % et de 9,6 %.

Diminution de la production des pois de grande culture
La production de pois de grande culture dans les Prairies devrait diminuer de 164 900 tonnes en 2005 pour atteindre 3,2 millions de tonnes, en raison d’une diminution du rendement.

La production de pois de grande culture a augmenté rapidement depuis deux ans. La production décennale moyenne récente n’est que de 2,1 millions de tonnes.

À l’échelon provincial, on constate que la situation est différente. La production de pois au Manitoba pourrait chuter de 64,1 % et s’établir à 57 500 tonnes, soit la plus faible estimation de production depuis 1980. La production en Saskatchewan pourrait être élevée en 2005 et atteindre le sommet atteint en 2004. La superficie récoltée s’est élevée à un sommet de 2,7 millions d’acres, ce qui représente une augmentation de 190 000 acres comparativement à la superficie record de 2004. La production en Alberta pourrait reculer de 8,9 %, en raison de la diminution de la superficie récoltée prévue.

Les agriculteurs de l’Ontario et du Québec devraient produire moins de maïs-grain et de soya
Les agriculteurs de l’Ontario et du Québec ont déclaré des estimations de production inférieures à 2004 pour le maïs-grain et le soya, en raison d’une diminution des estimations pour le rendement et la superficie récoltée.

Les agriculteurs du Québec ont prévu une baisse de 4,9 % de la production de maïs qui devrait atteindre 3,3 millions de tonnes, en raison de la diminution des prévisions de la superficie récoltée et du rendement. La production moyenne décennale est de 2,7 millions de tonnes.

La production de soya au Québec pourrait aussi diminuer de 1,9 % comparativement à 2004 et s’établir à 510 000 tonnes, en raison de la diminution attendue de la superficie récoltée. La production moyenne décennale est de 359 200 tonnes.

En Ontario, les prévisions de production pour le maïs sont en baisse de 7,1 % pour s’établir à 5,0 millions de tonnes, en raison d’une diminution de la superficie récoltée et du rendement. La moyenne décennale est de 5,3 millions de tonnes.

La production de soya en Ontario pourrait baisser de 1,9 % en 2005 comparativement au sommet de 2,4 millions de tonnes atteint en 2004, conséquence d’une baisse du rendement. La production de soya a beaucoup fluctué au cours de la décennie, s’échelonnant de 1,3 million de tonnes en 2001 à 2,5 millions de tonnes en 2004.

Estimations de septembre de la production
Culture2004Juillet 2005Septembre 20052004 à septembre 2005
 en milliers de tonnesvar. en %
Total du blé25 86024 71625 547-1,2
Blé de printemps18 45117 83618 149-1,6
Orge13 18612 35812 133-8,0
Canola7 7288 3258 4479,3
Blé dur4 9625 0835 3788,4
Avoine3 6833 7313 334-9,5
Pois secs de grande culture3 3383 2233 170-5,0
Lin5171 0441 035100,3
Soya13 0422 9542 999-1,4
Maïs-grain18 8028 2368 392-4,7
1. Québec, Ontario et Manitoba.

La publication Série de rapports sur les grandes cultures : Estimation de septembre de la production des principales grandes cultures, vol. 84, no 7 (22-002-XIB, 12 $/ 71 $; 22-002-XPB, 17 $ / 95 $) est maintenant en vente.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires