Superficies sans précédent de soya au pays

La tendance était perceptible mais Statistique Canada l’a bel et bien confirmé en dévoilant un bond de 27,2% des terres consacrées à la culture du soya au pays pour 2017. Le maïs-grain ne sera pas en reste puisque l’organisme gouvernemental prévoit une hausse de 12,8% par rapport à l’an dernier. Le canola se trouve aussi dans la colonne des cultures qui seraient plus populaires (9,9%). En contrepartie, la culture du blé déclinerait très légèrement avec un recul de 0,1%, tout comme les céréales et les lentilles.

Tout comme les États-Unis, le Canada devrait donc augmenter leur production de soya en 2017 avec 7 millions d’acres en superficies estimées. Le Manitoba affiche la plus grande augmentation prévue avec une hausse de 34,6 % pour atteindre 2,2 millions d’acres, ce qui représenterait un autre sommet pour cette province. En Ontario, la superficie ensemencée devrait se situer à 3,0 millions d’acres, un bond de 11,4 % par rapport à 2016.

Les intentions de semis pour le blé se situent à 23,2 millions d’acres pour l’ensemble des variétés en 2017, soit une superficie relativement inchangée par rapport à la superficie ensemencée en 2016.

Par ailleurs, les agriculteurs s’attendent à semer 3,8 millions d’acres de maïs-grain, ce qui constitue une hausse de 12,8 % par rapport à 2016. En Ontario, la hausse des superficies est de 9,6 % à 2,2 millions d’acres. Au Manitoba, la production de maïs passe à la vitesse supérieure  avec une augmentation prévue de 37,7% avec 475 000 acres.

En ce qui a trait aux autres cultures, le canola effectue un retour (+9,9 % à 22,4 millions d’acres).  La culture de l’orge décline (-8% à 5,9 millions d’acres) mais celle de l’avoine reprend (+20,6 % à 3,4 millions d’acres).

Des choix distincts au Québec

La culture du soya atteindra un sommet au Québec si les estimations de Statistique Canada se confirment. Elles atteindront  926 600 acres, soit une hausse de 15,4% par rapport à 2016. Le maïs-grain connait les plus importantes superficies depuis 2013 avec 976 100 acres, une augmentation de 9,7 %. Toutes les cultures sont d’ailleurs en hausse : +4% pour l’orge, + 10% avoine et 10% également pour l’ensemble des cultures de blé. Le blé d’hiver gagne encore d’ailleurs en popularité pour 2017. Le canola devrait pour sa part afficher sa meilleure année depuis 2013.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires