Excellent bilan d’Americana 2001

Montréal (Québec), 10 avril 2001 – 8792 participants provenant de 91 pays, des milliers de personnes présentes aux 300 conférences et 642 rendez-vous d’affaires en trois jours, tel est le bilan du Salon des technologies environnementales des Amériques qui s’est déroulé du 28 au 30 mars 2001 au Palais des congrès de Montréal.

AMERICANA 2001 affiche une hausse globale de 17% du nombre de participants par rapport à 1999. Par ailleurs, 642 rendez-vous d’affaires ont eu cours dans le cadre du Forum international de jumelage d’entreprises auquel 72 entreprises québécoises et canadiennes prenaient part.

Un nombre record de visiteurs de 91 pays ont participé à AMERICANA 2001, soit 40 de plus qu’en 1999. Outre de nombreux pays d’Amérique latine, pratiquement tous les pays des Caraïbes étaient présents et plusieurs délégations de pays d’Afrique, d’Asie, d’Europe de l’Ouest, de l’Est ainsi que du Moyen-Orient ont participé à AMERICANA 2001. Plusieurs pays venaient d’ailleurs accompagnés par d’impressionnantes délégations : citons le cas du Brésil (73 participants), de la France (47), du Mexique (49) et de l’Argentine (27).

Les conférences les plus recherchées parmi les quelque 300 au programme : celles relatives à l’eau, les sites contaminés, les matières résiduelles et les changements climatiques.

« Je le dis sans détour; le succès d’AMERICANA 2001 nous a littéralement propulsés en avant; les témoignages des participants sont très éloquents quant à la qualité des conférenciers et des sujets débattus ainsi que par le savoir-faire des exposants présents. Déjà nous avons reçu des réservations d’exposants désireux de participer à l’édition 2003 d’AMERICANA, ce qui en traduit l’importance », a déclaré Martin Dussault, le nouveau président de RÉSEAU environnement, élu le 30 mars dernier.

« AMERICANA ne cesse de rallier un nombre grandissant de pays des quatre coins du globe. Plusieurs ministres étaient présents : MM. David Anderson, ministre de l’Environnement du Canada, André Boisclair, ministre de l’Environnement du Québec, Lucie Papineau, Secrétaire d’État aux régions-ressources, Gilbert Normand, Secrétaire d’État à la Science, à la Recherche et au Développement du Canada, l’Honorable Gilbert Parent, ambassadeur à l’Environnement, Allan Nymark, sous-ministre d’Environnement Canada, les ministres de l’Environnement du Brésil, du Chili, de la Jamaïque et du Pérou ainsi que celle du maire de Montréal, Pierre Bourque. Leur présence sont autant d’éléments qui confirment le statut international d’AMERICANA et son rôle de rassembleur », a conclu monsieur Clifford Lincoln, président d’honneur d’AMERICANA 2001.

Le Salon des technologies environnementales AMERICANA est le plus important salon multisectoriel à se tenir en Amérique aux deux ans. Il se décline en trois volets : le volet des conférences, l’exposition qui rassemble plusieurs centaines de stands d’exposition et le Forum international de jumelage d’entreprises.

AMERICANA est organisé par RÉSEAU environnement, le plus important regroupement environnemental du Québec qui compte près de 1600 membres.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Americana – Salon des technologies environnementales des Amériques

http://www.americana.org/

Commentaires