Expérimentation de nouvelles cultures dans la MRC de La Vallée-de-la-Gatineau

Maniwaki (Québec), 4 avril 2008 – En présence de Mme Stéphanie Vallée, députée de Gatineau à l’Assemblée nationale du Québec, M. YvesLévesque, directeur régional de l’Outaouais-Laurentides pour le ministère del’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), et M. Marc Dupuis,directeur général du Centre local de développement (CLD)Vallée-de-la-Gatineau, ont dévoilé les essais de culture prévus aucours de la prochaine saison. Cette expérimentation découle de la mise en oeuvre du Plan d’appui au démarrage de nouvelles activités agricoles et agroalimentaires sur le territoire de la MRC de La Vallée-de-la-Gatineau.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation,ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches et duCentre-du-Québec et député de Frontenac, M. Laurent Lessard, a fait savoirqu’il était très enthousiaste quant à la réalisation de ce projet et qu’ilsouhaitait que des initiatives semblables, permettant de faire croître denouvelles cultures, se concrétisent dans d’autres régions. Le ministre aégalement indiqué qu’il était confiant que cette avenue conduirait à offriraux consommateurs une plus grande diversité de produits régionaux.

Quant à la députée de Gatineau, Mme Stéphanie Vallée, elle a exprimé sareconnaissance à l’égard des efforts de concertation que les acteurs du milieuont déployés. Leur collaboration est essentielle à la réussite de ce projetqui insufflera à la MRC de La Vallée-de-la-Gatineau un nouveau dynamisme etcontribuera assurément au développement de l’agroalimentaire dans la région.

Au nombre des différentes cultures qui seront expérimentées, mentionnonscelles de nouveaux petits fruits tels que l’amélanchier, le cerisier nain deSaskatchewan, le bleuet et le chèvrefeuille comestible, la culture de latomate en champ sous grand tunnel, avec paillis et système d’irrigation – quis’appuiera sur de nouvelles techniques de production -, de même que lescultures de grains et de céréales de créneau comme le soya, l’avoine blanche,l’avoine nue, le blé de printemps pour l’alimentation humaine et le bléd’hiver. Ces essais seront effectués dans près d’une douzaine d’entreprisesagricoles du territoire de la MRC.

L’ensemble de ce projet a pour objet de tester l’implantation denouvelles productions sur le territoire visé et à confirmer leur potentiel dedéveloppement. Il vise aussi à éprouver de nouvelles technologies et àdéterminer des conditions de réussite en prenant en considération desparamètres d’ordre technique ou économique adaptés au milieu.

La préparation et la mise en oeuvre de ces essais seront dirigéesconjointement par M. Carlos Baez, agronome consultant du CLDVallée-de-la-Gatineau, Mme Maryse Harnois, agronome et conseillère enhorticulture du MAPAQ, et M. Marc F. Clément, agronome et conseiller engrandes cultures et en agroenvironnement également du MAPAQ. Les entreprisesqui participeront à ces essais bénéficieront d’un encadrement techniquesoutenu tout au long des activités, ce qui leur permettra d’appliquer de façonoptimale les modes de régie recommandés et de maximiser les chances deréussite des essais.

MM. Lévesque et Dupuis ont fait valoir que « cette action concertée vise,à court et à moyen terme, l’intégration de nouvelles cultures dans lesentreprises, l’adoption de nouvelles technologies, le démarrage d’entreprises,la diversification des activités agricoles et agroalimentaires sur leterritoire et, enfin, l’augmentation du revenu agricole des entreprises de laMRC de La Vallée-de-la-Gatineau ».

En outre, ils ont tenu à souligner les efforts consacrés à ce projetdepuis juin 2007 tant par le MAPAQ que par le CLD ainsi que l’appui financieraccordé par les partenaires suivants : le Centre local d’emploi de Maniwaki,rattaché à Emploi Québec, les Caisses Desjardins de la Haute-Gatineau, ainsique Mme Stéphanie Vallée, députée de Gatineau.

Cette initiative d’importance pour le milieu s’inscrit dans le planstratégique agroalimentaire de l’Outaouais 2006-2012, notamment à l’égard del’enjeu no 1 qui a trait à la diversification de l’agriculture régionale et àl’accroissement du revenu à l’hectare des entreprises agricoles.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires