Financement fédéral pour des projets en Saskatchewan

Ottawa (Ontario), 28 mars 2003 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a annoncé que le Comité du Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR) de la Saskatchewan obtient 583 000 dollars pour quatre projets visant à améliorer le secteur agricole et agroalimentaire de la Saskatchewan

« Ces projets sont aussi excitants et exceptionnels que l’est le secteur agricole et agroalimentaire de la Saskatchewan, a déclaré M. Vanclief. Qu’il s’agisse d’améliorer le système de chaîne de valeur, de lutter contre les mauvaises herbes nuisibles ou d’améliorer l’industrie des légumineuses, les projets auxquels nous accordons une aide ici aujourd’hui favoriseront notre objectif de faire du Canada le chef de file mondial en matière de salubrité et de sécurité des aliments, d’innovation et de renouveau. »

Voici les projets annoncés aujourd’hui :
La troisième phase de l’Initiative de la chaîne de valeur du FCADR de la Saskatchewan reçoit 240 000 dollars. Cette phase, qui tablera sur les succès réalisés lors des premières phases, améliorera la durabilité des chaînes de valeur – réseaux stratégiques de producteurs, de transformateurs et de détaillants qui travaillent ensemble à trouver des débouchés précis en fonction des exigences des consommateurs. En tout, cinq projets pilotes concernant la chaîne de valeur, à savoir l’amélioration des élevages de moutons, les amélanchiers, la viande de bison, le boeuf Angus de premier choix et les légumineuses, ont reçu plus de 250 000 dollars au cours des quatre dernières années. La troisième phase de l’Initiative verra l’établissement d’un réseau de personnes formées à la méthodologie des entreprises de chaînes de valeur afin de pouvoir aider les groupes d’entreprises intéressées à mettre en place et à maintenir des chaînes de valeur.

Le projet pilote sur le boeuf de premier choix « Premium Angus Beef » a reçu 50 000 dollars pour répondre à la demande des consommateurs pour le boeuf Angus naturel, de première qualité, en regroupant des producteurs-naisseurs, un parc d’engraissement, un conditionneur, un transformateur et un détaillant. Par la mise en oeuvre de protocoles rigoureux relatifs aux méthodes de production, aux systèmes de tenue des dossiers, ainsi qu’aux pratiques de gestion des fourrages et des pâturages, le groupe répondra aux préoccupations des consommateurs concernant l’utilisation d’hormones et d’antibiotiques chez les animaux et la gérance environnementale des terres sur lesquelles les animaux sont élevés. Le projet servira de modèle aux producteurs primaires qui pourront utiliser le concept de chaîne de valeur pour ajouter de la valeur à leur produit et le commercialiser en Saskatchewan et à l’extérieur de la province.

La Saskatchewan Association of Rural Municipalities recevra 172 942 dollars pour un projet de gestion intégrée des mauvaises herbes afin de lutter contre la propagation de la matricaire maritime et d’autres mauvaises herbes nuisibles présentes dans beaucoup de zones isolées de la Saskatchewan. Comme la lutte biologique utilisée pour arrêter la propagation des mauvaises herbes ne nécessite aucun herbicide, le projet est respectueux de l’environnement. Un spécialiste du désherbage assurera le suivi des projets actuels de lutte biologique, et élaborera et mettra en oeuvre des programmes de sensibilisation dans toute la province.

Pulse Canada recevra 120 000 dollars pour élaborer un système de mesure uniforme de la qualité des légumineuses – pois jaunes et verts, lentilles rouges, petits haricots ronds blancs et pois chiches. Des outils d’analyse d’image numérique permettront de vérifier la couleur et de décrire avec précision la forme et la taille des échantillons. La couleur, la forme et la taille sont les principales caractéristiques permettant d’établir le prix commercial des légumineuses et, partant, d’améliorer ce marché.

Le Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR) d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) aide le secteur agricole et agroalimentaire canadien à réagir de façon positive aux changements en tirant parti de nouveaux débouchés, en relevant les défis de l’avenir et en devenant plus concurrentiel sur un marché mondial en constante évolution. Depuis 1995, le FCADR a versé 450 millions de dollars fédéraux à des milliers de projets nationaux et régionaux menés par l’industrie. Le programme vient d’être prolongé et se poursuivra jusqu’à la fin de mars 2004.

Le Comité du FCADR de la Saskatchewan est l’un des 14 conseils d’adaptation financés par AAC qui sont présents dans toutes les provinces et territoires du Canada.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires