Financement fédéral pour la mise en valeur de l’eau en Nouvelle-Écosse

Ottawa (Ontario), 7 décembre 2001 – Le Canada versera jusqu’à 300 000 dollars au Programme d’aménagement hydraulique rural (PAHR) pour appuyer la réalisation d’initiatives visant à accroître les approvisionnements en eau dans les régions de la Nouvelle-Écosse frappées par la sécheresse.

« Le gouvernement du Canada vient en aide aux producteurs de la Nouvelle-Écosse aux prises avec des problèmes liés à la sécheresse, a déclaré le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief. Grâce à cette somme supplémentaire, nous espérons pouvoir corriger les pénuries d’eau les plus urgentes dans la région et aider les producteurs à traverser cette période difficile. »

« Ce financement s’harmonise à notre programme provincial actuel, fournissant même à l’industrie un plus grand nombre d’initiatives en matière de gestion de l’eau », a souligné le ministre de l’Agriculture et des Pêcheries de la Nouvelle-Écosse, M. Ernest L. Fage.

Ce financement additionnel fédéral servira à mesurer les réserves d’eau de surface et souterraine ainsi que leur qualité dans les principales régions de la Nouvelle-Écosse touchées par la sécheresse. Il permettra au secteur agricole et aux collectivités rurales d’entreprendre des projets portant sur les infrastructures hydrauliques. Le gouvernement fédéral collaborera étroitement avec la province afin de réduire le risque de pénurie d’eau pour les années à venir.

Le PAHR traduit les objectifs du Cadre stratégique agricole convenu en principe par les ministres de l’Agriculture lors de leur réunion annuelle en juin. Ce cadre comporte l’engagement de contribuer par un effort constant et concerté à améliorer la performance en matière de protection de l’environnement et la pérennité des régions agricoles et rurales du Canada par l’adoption et la mise en oeuvre de saines pratiques environnementales.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires