Fièvre porcine dans le nord de l’Allemagne

Berlin (Allemagne), juillet 2001 – Quelque 5000 porcs devaient être abattus lundi dans le nord de l’Allemagne, en Basse-Saxe, où ont été confirmés des cas de fièvre porcine, selon les autorités. La maladie était déjà apparue dans cette région il y a deux semaines mais avait été jugée maîtrisée.

Près de 200 animaux d’une ferme située au nord de la ville de Fallingbostel devaient être tués dans la journée ainsi que 3000 autres des exploitations environnantes, a précisé Uwe Bartels, ministre de l’Agriculture de cet Etat régional. Une zone de 3km autour du foyer a été mise en quarantaine.

Ces mesures découlent de la mort le 2 juillet d’un porcelet infecté, a ajouté le ministre, soulignant qu’alors le propriétaire avait réussi à empêcher l’abattage des autres animaux de l’exploitation. On ignore si le porcelet est à l’origine de l’infection des autres animaux

Plus de 2200 porcs ont été tués par précaution le mois dernier dans cette région après la découverte d’un autre cas. Le gouvernement régional estimait que l’épidémie avait été contenue et l’Union européenne n’avait pas décrété d’embargo sur les exportations allemandes de porcs, jugeant les mesures de précaution et de lutte contre la maladie suffisantes.

La fièvre porcine est hautement contagieuse et généralement mortelle pour les porcs mais ne présente aucun danger pour les hommes. D’autres cas sont apparus ce mois-ci en Espagne. La Basse-Saxe en avait souffert aussi en juin 1999.

Source : AP

Commentaires