France : le ministère de l’Agriculture va interdire progressivement l’atrazine

France, 28 septembre 2001 – La pollution de l’eau s’aggrave. Aussi, le ministre de l’Agriculture, Jean Glavany, a engagé la procédure de retrait de l’homologation de l’atrazine et d’autres herbicides dérivés de la famille des triazines. Le retrait de l’autorisation de mise sur le marché requise pour la commercialisation sera applicable au 30 septembre 2002. L’usage même de cette molécule, destinée à tuer les mauvaises herbes dans les champs de maïs et les vignobles, sera interdit à compter du 30 juin 2003. Ne bénéficiant plus de la protection de son brevet depuis les années 1970, l’atrazine est peu coûteux et n’a pas de réel concurrent sur le marché, selon le groupe chimique Norvatis, qui en commercialise l’essentiel. Mais, le problème est que cette molécule se retrouve systématiquement dans l’eau, et parfois à des teneurs impressionnantes. Ce “vieux” constat a d’ailleurs déjà amené les pouvoirs publics à en limiter l’utilisation par deux fois. Le préfet de Seine-et-Marne a déjà lui interdit l’atrazine, ceux du Gers, des Hautes-Pyrénées, de la Mayenne, du Maine-et-Loire et des quatre départements bretons ont quant à eux réduit les doses autorisées ou interdit le produit à proximité des points de captage d’eau.

Source : Les Échos

Commentaires