Grains : une autre semaine à la hausse

Alimentés par les résultats qu’a présentés mercredi dernier le USDA, les prix des grains ont terminé la semaine à la hausse. Les marchés sont fermés aujourd’hui (lundi) aux États-Unis, en raison du congé férié à la mémoire de Martin Luther King.

Prix des grains à la fermeture, vendredi 14 janvier :

Maïs (mars 11) : + 0,0950 $US/boisseau (3,70 $CAN/TM) à 6,52 $US/boisseau (254,11 $CAN/TM)

Soya (mars 11) : + 0,12 $US/boisseau (4,37 $CAN/TM) à 14,28 $US/boisseau (519,46 $CAN/TM)

Blé (mars 11) : – 0,0950 $US/boisseau (3,70 $CAN/TM) à 7,74 $US/boisseau (281,55 $CAN/TM)

Au terme d’une semaine forte en émotions très optimistes pour les prix des grains, à l’exception du blé, ceux-ci ont connu une excellente progression hebdomadaire :

Maïs (mars 11) : + 0,5075 $US/boisseau (+ 20 $CAN/TM) + 8 %

Soya (mars 11) : + 0,5350 $US/boisseau (+ 19,50 $CAN/TM) + 4 %

Blé (mars 11) : – 0,0625 $US/boisseau (- 2,25 $CAN/TM) – 1 %

Rappelons que mercredi, en les révisant à nouveau à la baisse, le USDA a confirmé que les niveaux des inventaires de maïs et soya aux États-Unis devraient être très serrés cette année, à respectivement 18,92 et 3,82 millions de tonnes.

Pour le maïs, il s’agit du niveau d’inventaire le plus serré depuis 1995-96. Du côté du soya, ce niveau d’inventaire n’est pas aussi dramatique qu’il ne le laisse paraître puisque celui-ci a atteint des niveaux similaires au cours des deux dernières années.

Cependant, le niveau des inventaires de soya demeure inquiétant considérant le contexte d’incertitude entourant les productions en cours en Amérique du Sud (le Brésil et l’Argentine sont les deuxième et troisième plus importants exportateurs mondiaux de soya après les États-Unis) ainsi que la forte demande chinoise, qui ne cesse de progresser d’année en année.

En raison de ce nouveau contexte d’offre et demande de grains, la plupart des analystes prévoient les prix devraient demeurer élevés et continuer de progresser de manière très intéressante, du moins jusqu’à ce que la période des ensemencements aux États-Unis soit complétée et que l’on sache que la récolte de 2011 viendra ou non renflouer les inventaires.

Du côté du prix du maïs, certains analystes croient que la barrière psychologique de 7$US/boisseau (275,5 $US/TM) sera franchie sans difficulté. Il reste à tester les barrières des 8 $US/boisseau (315 $US/TM), un niveau résolument historique.

Plus d’information sur www.grainwiz.com

Commentaires