Grande-Bretagne : vers des test d’ESB pour les bovins de plus de 30 mois

Londres (Angleterre), 10 juillet 2003 – L’agence de sécurité alimentaire britannique a recommandé de remplacer l’interdiction de consommer de la viande bovine d’un animal âgé de plus de 30 mois par des tests capables de détecter la maladie de la vache folle.

La Food Standards Agency (FSA) souhaite mettre fin, dès janvier 2004, à l’interdiction de commercialiser la viande d’un animal âgé de plus de 30 mois, pour les bêtes nées après le 1er août 1996.

Ces changements ne devraient cependant pas entrer en vigueur avant que tous les procédés nécessaires pour effectuer les tests vétérinaires soient en place.

Actuellement, le règlement en vigueur depuis mai 1996 impose la destruction de la viande de bovins âgés de plus de 30 mois au moment de l’abattage.

La nette baisse des cas d’ESB (encéphalopathie spongiforme bovine), appelée aussi maladie de la vache folle, a conduit la FSA à réfléchir à un changement des règles.

L’interdiction de nourrir les bêtes avec des farines animales est en revanche maintenue, de même que le retrait de la carcasse des parties considérées comme les plus propices à être infectées par la maladie.

Si les propositions de la FSA sont acceptées, un organisme indépendant sera chargé de mettre en place et de contrôler le système de tests des animaux.

Selon le ministère britannique de l’Environnement, de l’alimentation et des affaires rurales, la Grande-Bretagne a enregistré 1.135 cas d’ESB en 2002 et 309 cas sur les six premiers mois de 2003.

Au plus fort de l’épizootie, plus de 37.000 cas d’ESB avaient été recensés en 1992.

Source : AFP

Commentaires