Greenpeace croit que les consommateurs doivent savoir ce qu’ils mangent

Montréal (Québec), 2 janvier 2002 – Bien qu’une majorité de députés fédéraux aient rejeté le projet de loi sur l’étiquetage obligatoire des organismes génétiquement modifiés, Greenpeace est d’avis que les consommateurs sont en droit de savoir ce qu’ils mangent.

Dans un guide qu’il vient de publier, le groupe écologiste a dressé une liste de produits alimentaires disponibles sur le marché afin de répertorier ceux susceptibles de contenir des OGM et d’aider les consommateurs à faire un choix éclairé.

En élaborant ce guide, Greenpeace Canada a emboîté le pas à ses homologues américains et européens. Au Canada, la loi n’exige pas que les cultures conventionnelles soient isolées des cultures génétiquement modifiées.

Source : Presse Canadienne

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Greenpeace Canada

http://www.greenpeacecanada.org/

Commentaires