Grippe aviaire : la Thaïlande débloque 120 millions d’euros

Bangkok (Thaïlande), 4 octobre 2004 – La Thaïlande a annoncé l’octroi d’urgence de près de 120 millions d’euros à la lutte contre la grippe aviaire qui a fait un 11ème mort dans le pays et à la protection de son industrie du poulet.

« Environ 2,9 milliards de baht (58 millions d’euros) ont été portés au budget pour les départements des animaux et du contrôle des maladies pour régler le problème de la grippe aviaire, et 3 milliards de baht (60 millions d’euros) pour l’amélioration du système (d’élevage) de volailles », a déclaré le vice-Premier ministre Chaturon Chaisaeng à la presse.

Le conseil des ministres devrait approuver ces allocations de fonds d’urgence la semaine prochaine, a précisé M. Chaturon après une réunion avec des responsables de la Santé et de l’Agriculture.

Le gouvernement espère encourager les producteurs à élever des poulets dans des espaces clos, tels des poulaillers fermés, ou entourés de filet afin d’éliminer les contacts avec d’autres oiseaux, notamment migrateurs, vecteurs du virus.

Une vingtaine de grandes compagnies produisent l’essentiel des volailles destinées à l’exportation de Thaïlande, pour environ 1 milliard d’euros par an.

Dans la plupart de ces entreprises, les poulets sont élevés en batteries et n’ont pas de contact avec l’extérieur.

Mais dans les 3,17 millions de petites exploitations familiales de Thaïlande, essentiellement à la campagne, les poulets sont élevés en plein air, et entrent même dans les maisons.

L’organisation de l’Onu pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) avait averti en janvier, à l’apparition de la grippe aviaire en Thaïlande, que ces pratiques traditionnelles favorisaient terriblement la propagation du virus et étaient contraires à tous les principes sanitaires.

L’Asie a été touchée par deux vagues d’épizootie de grippe aviaire depuis la fin de l’an dernier qui ont fait au total 30 morts, 19 au Vietnam et désormais 11 en Thaïlande, après le décès d’une enfant de huit ans annoncé lundi.

Source : AFP

Commentaires